Implants dentaires – Guide complet et FAQ

Implant dentaire - Guide complet et FAQ

Quelle que soit la qualité de vos soins dentaires, certaines circonstances peuvent vous amener à perdre une ou plusieurs dents au cours de votre vie.

Les implants dentaires sont une option de plus en plus populaire pour remplacer une dent et même une arche complète de votre mâchoire.

Notre guide vous offre de précieuses informations à ce sujet.

TABLE DES MATIÈRES

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine de dent artificielle inséré chirurgicalement dans la mâchoire de la bouche. Il constitue la base sur laquelle des pièces jointes peuvent être créées à des fins différentes.

L’implant est un morceau de métal qui ressemble à une vis et placé dans la mâchoire où se trouvaient les racines de la dent manquante. Au fil du temps, l’os se développe autour de l’implant, ce qui contribue à le maintenir en place.

Le principe est que l’implant agit de la même manière que votre racine de dent naturelle.

Le terme implant est souvent utilisé pour décrire la dent de remplacement complète, alors qu’il s’agit simplement de la partie insérée dans l’os de la mâchoire. Une dent de remplacement, retenue par un implant, est composée de trois parties ; l’implant, le pilier et la couronne.

 

Implant dentaire

 

Pourquoi avoir besoin d’un implant dentaire ?

La perte de dents peut survenir à la suite de problèmes de santé, de problèmes génétiques ou d’un accident. Dans ces conditions, certaines personnes choisissent de vivre leur vie sans une ou plusieurs dents, tandis que d’autres préfèrent les remplacer.

Les prothèses dentaires amovibles (dentier) sont la solution habituelle depuis de nombreuses générations et bien que fonctionnelles, elles doivent être remplacées plus régulièrement. Certains les trouvent inconfortables ou ne peuvent tout simplement pas s’y habituer. De plus, elles doivent être enlevées régulièrement pour le nettoyage et n’offrent pas nécessairement la même stabilité.

Les implants dentaires sont une autre option pour les dents manquantes à ceux qui souhaitent retrouver un beau sourire naturel ou une structure dentaire ayant plus de stabilité et de longévité.

Lorsqu’elle est correctement posée, une dent artificielle fixée à un implant ressemble et se sent comme une dent naturelle tout en vous aidant à mastiquer la nourriture facilement.

Dans certains cas, les implants dentaires permettent de conserver ou de relever la structure à la bouche, donc de la mâchoire et les tissus faciaux environnants perdus à la suite de l’absence de dents naturelles.

Les implants dentaires constituent une option esthétique et bénéfiques qui peut avoir un impact significatif à ceux qui choisissent ce traitement.

 

Pourquoi avoir besoin d'un implant dentaire

 

Qui peut avoir un implant dentaire ?

Les implants dentaires sont une option potentielle pour toute personne âgée de 18 ans ou plus, mais ce traitement dentaire n’est pas applicable ou adapté à tout le monde.

Les facteurs à considérer dans le succès des implants sont :

 

Votre os de la mâchoire

Un implant est conçu pour s’insérer dans la crête d’un os épaissi (appelé os alvéolaire) contenant les orbites qui maintiennent vos dents en place. Cet os doit avoir suffisamment de profondeur pour que l’implant puisse être vissé sans endommager les nerfs ou affecter votre santé de toute autre manière.

Si vous n’avez pas assez d’os, il existe des techniques comme la greffe osseuse dentaire qui peuvent être utilisées pour donner plus d’espace à l’implant, mais des considérations financières supplémentaires doivent être prises en compte à ce stade.

 

Votre santé générale

Votre santé générale et votre aptitude sont considérées comme faisant partie du processus d’implantation. Ce n’est pas une question de savoir si le dentiste vous aime ou non, mais il existe des problèmes de santé que vous pouvez avoir et qui pourraient avoir une incidence sur le succès du traitement.

L’ostéoporose, l’hémophilie et le diabète entraînent tous une cicatrisation médiocre des plaies. Ils peuvent compliquer la procédure d’implant et limiter les chances de succès.

Un implant n’est également pas recommandé chez les personnes ayant subi une radiothérapie à la mâchoire, une crise cardiaque récente ou qui subissent une immunosuppression (cicatrisation médiocre des plaies).

 

Votre santé buccale

Vous devez montrer des signes de capacité à prendre soin de vos dents et de votre bouche. Les personnes qui ont perdu leurs dents en raison d’une mauvaise hygiène buccale sont moins susceptibles d’être des candidats appropriés pour des implants dentaires, car leur succès dépend beaucoup de leurs habitudes en matière de soins des dents et de la bouche.

La plaque dentaire est une bactérie naturelle qui se développe dans la bouche. Toutefois, si elle n’est pas retirée, une maladie des gencives ou maladie parodontale peut se développer autour de l’implant et provoquer son échec.

Si vous avez perdu des dents en raison d’une maladie parodontale grave, l’implant aura moins de chances de réussir et vous devrez adopter d’excellentes habitudes de nettoyage avant de pouvoir envisager un implant.

 

Votre style de vie

Fumer réduit la guérison et donc la réussite d’un implant ainsi qu’une consommation exagérée d’alcool.

Une mauvaise assistance dentaire par des nettoyages et des visites régulières chez le dentiste peuvent également conduire à la défaillance d’un implant dentaire.

 

Qui ne peut avoir d'implant dentaire

 

Pourquoi l’implant dentaire coûte cher ?

Soyons clairs à ce sujet, les implants dentaires ne sont pas bon marché sauf si vous allez à l’étranger recevoir ce traitement. De plus, un certain nombre de facteurs ajoutent au coût total des implants dentaires.

Dans nos pays occidentaux, les traitements ou soins de routine coûtent chers, car ils nécessitent des personnes hautement qualifiées qui ont des salaires très élevés ainsi que des produits spécialisés avec des marges de profits exagérées afin de faire le travail et vous donner la ou les dents de remplacement que vous désirez. À l’étranger, le dentiste fait souvent tout le travail et ainsi réduire les coûts de gestion et par conséquent, les coûts aux clients.

Même lors de la première consultation, avant d’accepter un traitement, des technologies spéciales sont utilisées telles que les scanners à rayons X et les machines à faisceau conique (CT) sont nécessaires. Ces technologies ou équipements hautement sophistiqués sont coûteux à l’achat. À l’étranger, le dentiste utilise souvent les mêmes machines avec d’autres dentistes et ainsi réduire leurs dépenses et les coûts aux clients.

La fabrication et la pose de l’implant et de la dent artificielle prennent de nombreuses heures, non seulement de la part du dentiste, mais aussi d’une équipe de professionnels pour vous fournir ce dont vous avez besoin. À l’étranger, le dentiste et les autres professionnels ont un coût de la vie beaucoup plus bas et ainsi réduire les coûts aux clients.

Il faut des années et des centaines de milliers de dollars pour devenir un dentiste qualifié, mais il faut encore plus de temps et d’argent pour être formé et certifié pour la pose d’implants. À l’étranger, souvent l’université est gratuite pour le dentiste et ainsi éviter que les clients payent pour leurs dettes.

Les produits doivent être fabriqués avec précision, testés, révisés et conformes aux normes de sécurité et approuvés avant de pouvoir être mis sans danger dans la bouche du patient. À l’étranger, les produits coûtent beaucoup moins chers et les dentistes ne cherchant pas à faire des profits obscènes sur les matériaux comme c’est souvent le cas en occident. De plus, de nombreux dentistes en occident achètent leurs produits à l’étranger afin de faire encore plus de profit. Cela s’observe lorsque le patient doit attendre des semaines pour recevoir une prothèse.

En fin de compte, ces professionnels et les produits utilisés en occidents (France, USA, Canada) ne sont pas gratuits et leur temps et leur expertise doivent être rémunérés. À l’étranger, pour les mêmes heures de travail, les mêmes expertises, les mêmes produits et les mêmes qualités hygiéniques, les coûts des soins dentaires sont de 50 à 75 % moins chers.

 

Pourquoi les implants dentaires sont chers

 

Avoir un devis d’implant dentaire

Avant d’accepter un travail d’implant dentaire, vous devez vous assurer de bien comprendre ce qui est impliqué ainsi que les coûts. Lors de la consultation initiale, offerte gratuitement (non les radiographies) par de nombreuses dentistes, vos besoins et attentes seront discutés. Votre convenance et les circonstances seront considérées.

À partir de là, le dentiste sera en mesure de confirmer si vous êtes apte ou non et d’offrir à son tour, un diagnostic et le coût total pour le traitement en fonction des résultats désirés et la consultation.

Chaque dentiste décomposera les coûts différemment, mais il est important de garder à l’esprit les différences subtiles pouvant modifier le prix telles que la marque d’implant utilisée, les techniques utilisées, les chirurgies requises et le type de couronne dentaire placée au-dessus de votre implant.

Il existe plusieurs étapes clés pour obtenir un implant dentaire. Chacune de ces étapes est associée à des coûts qui s’ajoutent au prix final que vous payez. Ainsi, il est très important que vous connaissiez parfaitement tous ces coûts avant de vous engager avec un dentiste.

Dans la ventilation la plus simple des coûts, vous pouvez avoir un prix globale pour tout, mais habituellement, les étapes clés du traitement seront décomposées. Par exemple, le prix de la consultation, de la préparation, des chirurgies, de la couronne et de l’ajustement de la dent.

 

Un devis ou diagnostic détaillé

Le diagnostic ou devis doit être le plus détaillé possible avec les coûts tels que :

  • Consultations ;
  • Radiographies ;
  • Chirurgies (extraction, implantation, greffe osseuse, élévation des sinus, etc.) ;
  • Produits pour chaque partie de l’implant (implant, pilier, couronne/pont /dentier) ;
  • Visites de suivi ;
  • Rendez-vous d’urgence si requis ;
  • Les imprévues possibles.

Personne n’aime ou ne souhaite des surprises inutiles et des dépenses supplémentaires. Si quelque chose n’est pas clair ou si vous avez des doutes, demandez des éclaircissements.

Bien que la plupart des gens fassent exécuter tous les travaux par le même cabinet dentaire, il est acceptable de faire préparer et poser l’implant par un dentiste, et de mettre en place la couronne par un autre. Cela peut aussi affecter le prix, surtout si vous voyagez à l’étranger, car deux voyages sont requis (pose des implants et ensuite pose des couronnes lorsque le temps de cicatrisation est terminé).

Il est préférable d’obtenir un devis dans votre pays et un devis d’implant dentaire à l’étranger afin de voir les grandes différences dans les prix.

 

Devis implant dentaire

 

L’anatomie d’une dent

Pour mieux comprendre un implant dentaire et son fonctionnement, il est utile d’examiner l’anatomie d’une dent naturelle.

 

A

 

Quels sont les avantages des implants dentaires ?

Voici une liste de ce qui peut être considéré comme les principaux avantages d’avoir des implants dentaires.

  • Durabilité et longévité : C’est une solution qui peut durer plus de 35 ans.
  • Polyvalence : Les implants peuvent être utilisés pour remplacer une, deux ou tout un ensemble de dents, dans la plupart des positions dans la bouche.
  • Sensation et confort : Une fois que les dents sont ajustées, vous pouvez vous sentir comme auparavant avec des dents naturelles pour une sensation plus confortable.
  • Restaurer le bien-être : Les implants peuvent remplacer les trous dans les dents, rétablissant la confiance et le bonheur perdus lorsque les dents manquaient.
  • Vous ne pouvez pas les perdre : Aussi bête que cela puisse paraître, une fois posées à votre mâchoire, ces implants ne peuvent pas être mis de côté et oubliés comme les prothèses.
  • Prévention de la perte osseuse : Lorsque les dents sont perdues, l’os qui les entoure se contracte. Les implants conservent cet os, ce qui peut aider à conserver la forme de votre visage.
  • Se tient sans support : L’implant ne repose pas sur les autres dents de la bouche pour les fixer.
  • Aucune difficulté à parler : L’implant est tellement efficace que vous n’avez aucun problème pour parler comme c’est le cas avec un dentier.
  • Permet de manger normalement : Vous mangez des aliments que vous pouviez avec vos dents naturelles.
  • Aucun adhésif ou nettoyage spécial requis : Vous les nettoyez et les traitez comme des dents naturelles.
  • Taux de réussite élevé : 90 à 95 % de ceux qui bénéficient d’un traitement d’implant sont considérés comme une réussite. Dans quelques cas seulement, ils ne conviennent pas ou le traitement ne se déroule pas comme prévu.

 

Avantages et inconvénients des implants dentaires

 

Quels sont les inconvénients des implants dentaires ?

Bien sûr, il n’y a pas que des aspects positifs, il convient également de prendre en compte certains aspects négatifs.

  • Prix élevé : Qu’il s’agisse d’un ou de plusieurs implants, le traitement est très coûteux pour remplacer les dents manquantes.
  • Entretien continuel : Un brossage, la soie dentaire et des examens dentaires sont donc toujours nécessaires.
  • Durée de traitement long : Avec une durée de traitement moyenne de 3 à 9 mois, les implants ne sont pas une solution rapide et miraculeuse.
  • Des chirurgies invasives : Bien que relativement courante, les chirurgies sont invasives et nécessites ainsi qu’un temps d’anesthésie, de forages, d’inconfort et de guérison, ce qui ne conviendra pas à tous.
  • Infections possibles : Comme tous les traitements chirurgicaux, une infection pourrait survenir.
  • Complications et échecs : Tous les implants ne fusionneront pas avec l’os de la mâchoire et n’auront pas le succès escompté. D’autres complications telles que des lésions nerveuses pourraient aussi survenir.
  • Non pertinent : Les implants ne conviennent pas à tout le monde. Ils ne sont pas recommandés chez les personnes atteintes d’une maladie grave des gencives ou chez les patients ayant subi une radiographie de la mâchoire. Les personnes prenant certains médicaments et les patients immunodépresseurs ne sont pas recommandées. Fumer aura également une incidence sur le fait qu’un dentiste vous traite ou non.

 

En quoi sont faits les implants dentaires ?

Le titane est le matériau le plus souvent utilisé pour les implants. Cependant, ce n’est pas le titane pur qui est utilisé pour créer l’implant. En fait, le titane est trop mou et n’offre pas suffisamment de force. Cependant, lorsqu’il est mélangé avec d’autres métaux, un alliage est créé, ce qui confère au métal la résistance requise. Considéré comme la meilleure option par la plupart des gens, c’est le choix qui convient, mais ce n’est pas le seul.

La zircone constitue une alternative pour ceux qui le préfèrent et elle n’a aucun métal dans sa composition. Les deux sont des choix approuvés, mais ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Les implants en titane ont tendance à être l’option populaire, car il s’agit d’un matériau qui a été plus éprouvé, ayant été utilisé dans le monde depuis bien plus longtemps que la zircone. Cela coûte moins cher à fabriquer et donne un peu plus de contrôle au dentiste lorsque l’implant est posé.

D’autre part, la couronne dentaire est adaptée à l’implant et peut être composée de différents matériaux.

 

En quoi sont faits les implants dentaires

 

Quel implant dentaire choisir ?

Le plus important est d’obtenir l’implant qui vous convient le mieux et qui donne les résultats souhaités en tenant compte de l’avis du dentiste sur le choix de l’implant à utiliser.

Il existe 4 sortes d’implants dentaires :

 

1. L’implant endostéal

Ce type d’implant est ajusté dans l’os de la mâchoire et est l’implant le plus couramment utilisé. Une fois que l’implant a fondu dans l’os et que les tissus environnants ont cicatrisé, un support ou pilier est ajusté sur l’implant. Une dent artificielle, nommée couronne, est ensuite posée sur le pilier.

 

2. L’implant subpériostéal

Dans le cas d’un implant subpériostéal, un cadre en métal est posé sur la mâchoire de l’os (mais pas dans l’os). Assis sous la gencive, une fois les tissus cicatrisés, le cadre se fixe à l’os de la mâchoire. Les piliers sont ensuite posés au cadre. En saillie à travers les gencives, elles donnent une surface sur laquelle les dents artificielles peuvent être montées. Moins fréquent, il s’agit d’une option pour ceux qui ne conviennent pas à un implant endostéal, en raison d’un manque de structure osseuse et de l’impossibilité d’une greffe osseuse.

 

3. Le mini implant

Une nouvelle technique d’implant pour ceux qui ont une structure osseuse limitée pour laquelle un implant plus conventionnel ne convient pas. Le mini implant a besoin que de la moitié de la largeur d’un implant traditionnel pour se fixer à l’os. L’implant est livré au complet avec un pilier et nécessitant moins de temps et d’intervention chirurgicale. C’est la solution la moins coûteuse et la plus rapide pour les candidats appropriés, elle n’offre pas tout à fait la même stabilité qu’un implant endostéal.

 

4. L’implant instantané

Une approche peu répandue et ne fonctionnant que dans quelques cas, un implant instantané permet de placer un implant dans la mâchoire presque immédiatement après l’extraction d’une dent. Pour que les implants instantanés fonctionnent, l’os autour de la dent défaillante doit être intact, et la gencive et la zone environnante doivent être exemptes d’infection. Les dents perdues à la suite d’un accident sont le plus souvent remplacées de cette manière.

 

Types d'implant dentaire

 

Quelles sont les alternatives à l’implant dentaire ?

Il existe, dans un grand nombre de cas, des alternatives aux implants dentaires, qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients et un dentiste recommandera ou suggérera souvent ceux-ci avant les implants afin de vous assurer que vous avez bien considéré les autres options, car le coût des solutions alternatives est bien moins cher que celui des implants.

Ce sera finalement à vous de décider quelle option vous semble la meilleure selon les facteurs que vous considérez les plus importants.

  • Le pont dentaire
  • La prothèse amovible (dentier)

Voici leurs comparaisons pour mieux vous guider dans votre choix :

 

Est-ce qu’un bridge dentaire est meilleur qu’un implant ?

Pour remplacer les dents perdues, vous pouvez vous procurer un pont dentaire ou des implants dentaires. L’un des principaux avantages des implants dentaires est qu’ils protègent les autres dents. Dans le cas d’un pont dentaire, les dents naturelles doivent remplir la fonction de support. L’implant n’exerce aucune contrainte sur les autres dents.

Un autre grand avantage des implants est qu’ils peuvent être utilisés pour remplacer plus d’une dent naturelle manquante. Dans le cas d’un bridge, le dentiste aura besoin de dents adjacentes en bonne santé pour le soutenir. Diverses combinaisons sont possibles dans le cas d’implants.

Les implants nécessitent peu d’entretien. C’est l’une des plus grandes différences entre cette option et les ponts dentaires. Les implants de haute qualité peuvent durer toute une vie. Les couronnes et les ponts dentaires en zircone durent environ 25 ans et même plus.

Les ponts dentaires présentent de nombreux avantages. Pour obtenir un pont, vous devrez subir une procédure dentaire simple qui ne nécessite aucune intervention chirurgicale. Pour être placés dans la bouche, les implants dentaires nécessitent une intervention chirurgicale et probablement une autre si le dentiste doit faire une greffe osseuse.

Il est plus facile et plus rapide d’avoir des ponts dentaires. L’ensemble de la procédure se fait en deux ou trois visites chez le dentiste.

Un bridge dentaire est recommandé en cas de perte osseuse de la mâchoire ou de dommages importants. Le processus sera plus simple, moins douloureux et moins coûteux dans de tels cas. Il est important de savoir que le positionnement des implants dentaires exige des os en bonne santé.

Une fois fixé, le pont est très stable. Il vous permettra de mastiquer sans effort et vous vous sentirez à l’aise après quelques jours. Les ponts dentaires sont également une option moins coûteuse que les autres méthodes dentaires pour le remplacement des dents manquantes.

 

Pont ou implant dentaire

 

Prothèse ou implant dentaire ?

Les prothèses dentaires ou dentiers sont des dents amovibles pour une mâchoire complète ou partielle. Ce sont une des solutions les plus populaires pour ceux qui manquent des dents plutôt qu’un seul ici ou là. Avec les progrès de la technologie, les prothèses semblent aujourd’hui plus naturelles que jamais.

Les prothèses dentaires sont moins chères que les implants dentaires et vous donnent la liberté de les retirer tout au long de la journée pour quelque raison que ce soit. C’est une option idéale pour quiconque a une mâchoire malsaine ou faible.

Les dentiers ne sont pas pour tout le monde. S’ils ne sont pas fixés avec un adhésif pour prothèse, ils peuvent glisser en mangeant ou en parlant. Les dentiers peuvent également provoquer une infection ou des caries dentaires s’ils ne sont pas bien ajustés. Ils doivent également être nettoyés régulièrement ou remplacés s’ils présentent des signes d’usure importante.

Les implants dentaires sont devenus une alternative populaire aux prothèses dentaires au cours des dernières années. Bien qu’ils coûtent plus cher que les prothèses dentaires, ils durent plus longtemps. Les implants dentaires entraînent moins de visites chez le dentiste car ils sont plus faciles à entretenir que les dentiers.

Avec les implants dentaires, vous n’avez jamais à vous soucier de leur risque de chute en parlant ou en riant. Si vous voulez avoir l’impression que vous n’avez jamais perdu une dent, les implants dentaires avec des couronnes fixes sont votre meilleure option.

 

Implant ou prothèse dentaire

 

Quels sont les risques d’un implant dentaire ?

Lorsqu’un dentiste expérimenté effectue une intervention chirurgicale pour un implant dentaire, cette chirurgie est considérée comme l’un des types les plus sûrs et les plus prévisibles. L’implant fournit un support solide pour le remplacement des dents et permet de restaurer l’apparence et la fonction des dents, y compris la stimulation de la repousse osseuse sous la dent.

Cependant, plusieurs risques et complications sont associés aux implants dentaires et doivent être pris en compte et minimisés. Divers facteurs peuvent affecter la période de cicatrisation après un implant dentaire, tels que la qualité de l’os et la densité osseuse ainsi que la réponse du tissu à l’implant.

Afin de réduire les risques pendant la période de cicatrisation après un implant dentaire, il est recommandé d’éviter d’appliquer une force excessive à l’implant lors de la cicatrisation.

Voici les risques possibles :

 

Échec d’intégration

La stabilité primaire de l’implant, qui fait référence à la stabilité d’un implant dentaire directement après la procédure, est un facteur important pour l’intégration de l’implant dans l’os. Une stabilité primaire insuffisante peut entraîner l’échec de l’implant dans les premières semaines.

Lorsque l’os entourant les implants commence à repousser et à fusionner avec l’implant dentaire, cela renforce l’implant et fournit une stabilité secondaire. Cela continue à se renforcer à mesure que la fusion entre l’os et l’implant augmente, conduisant finalement à la stabilité biologique dans le scénario idéal.

Lorsque l’implant ne peut pas être placé suffisamment dans l’os pour assurer la stabilité primaire de l’implant, le risque d’échec est accru. Des antibiotiques à titre prophylactique sont généralement administrés avant la procédure d’implantation, ce qui peut aider à réduire d’un tiers le risque d’échec de l’implant.

 

Perforation des tissus

Lors de la procédure de pose d’un implant dentaire dans la mâchoire, certaines des structures anatomiques proches sont parfois blessées. Cela inclut la perforation du sinus maxillaire, du bord inférieur, de la plaque linguale, de la plaque labiale, du canal alvéolaire inférieur ou de la gencive.

Si la cavité du sinus maxillaire est perforée par l’implant, par exemple, cela peut entraîner des problèmes de sinus et des infections dans la région.

 

Infection et inflammation

L’infection est une complication considérable de l’implantation dentaire. L’infection peut se produire dans la zone touchée, se présentant comme un abcès, une fistule, une suppuration ou une inflammation. En outre, il peut également affecter des zones plus larges du corps et provoquer une infection systémique.

Bien que les antibiotiques soient souvent administrés avant la procédure d’implantation pour augmenter les chances de réussite de l’intégration, il est peu probable qu’ils aident à réduire le risque d’infection.

 

Perte osseuse excessive

Une perte osseuse excessive dans la zone de l’implant dentaire peut réduire la stabilité de l’implant et nécessite généralement une intervention.

La perte osseuse entre les implants et les dents naturelles peut également entraîner l’apparition de triangles noirs entre les dents, ce qui n’est pas esthétique et augmente la difficulté à maintenir des dents propres.

 

Rupture ou fracture d’un implant

La rupture ou la fracture de la vis du pilier d’implant dentaire est une complication grave qu’il est difficile de réparer. Il peut parfois être récupéré avec le retrait de la vis et le remplacement de l’implant dentaire, mais l’os restant peut ne pas être assez fort pour supporter un nouvel implant dans certains cas.

La fracture d’un pilier peut être corrigée en remplaçant le pilier et la couronne. Il s’agit d’une complication esthétique qui n’a pas d’impact significatif sur la fusion de l’implant et de l’os. Elle est donc beaucoup plus facile à manipuler que la rupture de la vis de pilier.

 

Autres complications et risques

Il existe également d’autres complications et risques liés aux implants dentaires tels que :

  • Lésion nerveuse : Elle provoque une douleur, un engourdissement dans les tissus environnants ;
  • Nécrose tissulaire : Les cellules du lambeau de tissu autour de l’implant peuvent mourir dans environ 1 cas sur 20 ;
  • Récession gingivale : La gencive située à côté de l’implant peut se rétracter pour exposer le pilier en métal ;

 

Contre-indications

Afin d’augmenter les chances de succès d’un implant dentaire, la bouche, les gencives et les mâchoires doivent être en bonne santé. Il y a des cas où un implant dentaire est contre-indiqué parce que le risque d’échec est considérablement plus élevé, par exemple si le patient a :

  • Carie dentaire non traitée ;
  • Maladie parodontale active ;
  • Diabète non contrôlé ;
  • Diminution de la force et de l’épaisseur de l’os maxillaire rendant incapable de supporter l’implant.

Cela s’explique par le risque accru d’infection et d’échec de l’implant chez les personnes atteintes de ces affections, ou encore par la probabilité d’échec de l’implantation dentaire. Les fumeurs devraient arrêter de fumer avant de se voir proposer un implant dentaire, car cesser de fumer augmente considérablement leurs chances de réussite.

 

Risques d'implant dentaire

 

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire ?

Si les implants sont bien entretenus, la durée de vie peut être de 35 ans ou plus. Ils sont une solution durable pour remplacer les dents naturelles manquantes.

Qu’ils durent plus de 35 ans ou non, cela dépend de la façon dont vous prenez soin des implants avec des routines quotidiennes de soins dentaires comme le brossage et la soie dentaire.

Cela dépend aussi de votre régime alimentaire s’il consiste à manger de nombreux aliments plus durs qui peuvent exercer une charge supplémentaire sur les implants.

Votre santé en général a un rôle à jouer, tout comme la qualité de la pose et de la fusion de l’implant dans l’os.

Il devrait y avoir peu ou pas besoin de remplacer un implant, mais cela est possible si nécessaire.

Une autre chose à noter ici que, bien que les implants existent depuis une quarantaine d’années et que beaucoup plus de personnes les utilisent, il faut beaucoup de temps pour obtenir les données et vraiment comprendre, à long terme, à quel point ils peuvent durer.

 

Remplacement d’une dent ou plus avec des implants dentaires

Le mot implant est utilisé pour décrire la racine artificielle utilisée pour maintenir une dent de remplacement en place. Dans le cas où une seule dent est remplacée, une couronne dentaire individuelle sera posée sur l’implant.

Lorsque 2 dents manquantes ou plus sont remplacées, un pont à implants est normalement utilisé. Ce pont est conçu de telle sorte que, souvent, seulement 2 implants sont nécessaires, au lieu d’un implant pour chaque dent de remplacement.

Sachez qu’un pont avec implants est différent d’un pont traditionnel pouvant être utilisé pour remplacer les dents manquantes. Un pont traditionnel nécessite de rogner des dents saines et de les ajuster. Un pont avec implant s’adapte à ces racines artificielles placées dans l’os de la mâchoire et non à une dent naturelle existante.

Le pont avec implants coûte trois fois plus cher que le pont traditionnel.

 

Pont avec implants dentaires

 

Remplacement de toutes les dents avec des implants dentaires

Pour ceux qui remplacent plusieurs dents, que ce soit plusieurs consécutives ou une arcade complète, il est parfaitement possible d’avoir un implant et une couronne pour chaque dent, et de ne pas utiliser de pont ou de dentier. Cependant, beaucoup de gens préfèrent la force supplémentaire et la sensation naturelle que procurent des dents bien en place.

En raison de la force qu’offre un implant, il n’est pas réellement nécessaire d’avoir une racine artificielle, un implant dentaire pour chaque dent et il existe différentes solutions qui vous donnent l’apparence et la convivialité sans avoir à supporter des interventions chirurgicales pour chaque dents individuelles.

Une de ces solutions se nomme le « All-on-4« . Cette technique moderne ne place que quatre implants dans chaque mâchoire et constitue une approche moins invasive que d’avoir des implants pour chaque dents manquantes. Le All-on-4 permet d’installer une arche complète sur seulement 4 implants dans la mâchoire.

Cette solution a rapidement gagné en popularité en raison de la rapidité avec laquelle la procédure est terminée et de son coût inférieur par rapport aux techniques traditionnelles des implants individuels pour chaque dents manquantes.

 

Remplacer toutes les dents

 

Comment se pose un implant dentaire ?

Le processus, de la première consultation à la pose de l’implant dentaire ainsi qu’à la pose des dents de remplacement, peut être quelque chose de très long. Différents dentistes ont différentes techniques.

Dans certains cas, ils peuvent placer l’implant immédiatement après l’extraction de la dent naturelle, alors que d’autres préfèrent attendre au moins 6 mois pour que l’os soit complètement cicatrisé avant de le placer dans l’os.

Selon d’autres circonstances, si vous avez eu des dents manquantes durant plusieurs années, il se pourrait qu’une greffe osseuse soit nécessaire ou une élévation des sinus.

Bien que chaque patient soit différent, vous pouvez généralement vous attendre à ce que le processus prenne de 3 à 9 mois.

Au cours de cette période, 4 phases principales sont définies :

  1. Mise en place des implants dentaires ;
  2. Période de cicatrisation ;
  3. Mise en place des piliers dentaires ;
  4. Pose des couronnes dentaires.

Chacune des étapes sont expliquées plus en détail ci-dessous.

 

La consultation et la préparation avant les étapes

Bien que chaque étape du processus doive être effectuée méticuleusement, cette étape est peut-être la plus importante.

Une consultation avec le dentiste ou le spécialiste des implants, également connu sous le nom d’implantologue, permet de déterminer si vous êtes un candidat approprié pour les implants.

Attendez-vous non seulement à un examen dentaire, mais également à des radiographies de votre mâchoire et à une tomographie par ordinateur. Le dentiste a besoin d’une image 3D de l’emplacement de vos nerfs et de vos vaisseaux sanguins, ainsi que de vos sinus avant de pouvoir discuter du traitement.

Toutes vos dents existantes, votre façon de mordre et de mâcher, ainsi que tout grincement des dents, ainsi que vos antécédents médicaux seront pris en compte. L’intention ici est d’obtenir l’image la plus détaillée et la plus précise de votre bouche. Considérant chaque élément qui influence les dents et le sourire que vous voulez.

Les chirurgies les plus avancées utilisent des scanners oraux spéciaux pour créer des modèles 3D de la bouche dans lesquels toutes ces informations peuvent être saisies et manipulées afin de planifier la procédure pour les implants.

À partir de cette consultation, un plan ou diagnostic va être préparé.

Pour certaines personnes, un travail supplémentaire pourrait être nécessaire, par exemple, l’extraction d’autres dents ou un traitement spécialisé, tel qu’une greffe osseuse ou une élévation des sinus afin de permettre la pose d’un implant.

Vous n’êtes engagé à rien à ce stade. Il s’agit de vérifier votre condition, de vous expliquer le processus et de répondre aux questions que vous pourriez avoir.

Attendez-vous à connaître les coûts, la planification, les imprévus possibles, les risques, etc.

 

Pose d'un implant dentaire

 

1. Mise en place des implants dentaires

C’est une étape vitale du processus et le début de vos nouvelles dents. Bien qu’il s’agisse d’une procédure médicale, il n’est pas nécessaire (dans la plupart des cas) de se rendre à l’hôpital.

Une anesthésie locale est généralement utilisée. Cela engourdira la zone dans laquelle l’implant doit être placé, mais vous restez éveillé et conscient tout au long et vous ne ressentez aucune douleur ni inconfort.

Pour les patients particulièrement nerveux ou lorsque la procédure est plus complexe, une anesthésie générale peut être proposée. Le dentiste discutera si cela est nécessaire ou non. Une fois que vous, en tant que patient, êtes prêt et que vous êtes engourdi, l’implantologue a un certain nombre d’étapes clés à suivre pour insérer avec succès les implants dans l’os de la mâchoire.

Dans le cadre ou avant cette étape du traitement, des interventions chirurgicales supplémentaires peuvent être nécessaires pour les personnes ayant des besoins plus complexes.

Dans la plupart des cas, la première étape consiste à couper la gencive afin d’exposer l’os en dessous. Puis, en utilisant des outils dentaires spécialisés, un trou sera percé dans la mâchoire pour permettre l’insertion de l’implant.

Le dentiste peut utiliser plusieurs forets de taille croissante pour réaliser lentement le raccord parfait pour l’implant. L’implant est ensuite vissé dans la mâchoire en fonction de sa conception.

Une fois correctement positionné, les tissus entourant la zone sont placés autour de l’implant pour faciliter l’enracinement dans la mâchoire.

Selon le traitement, la prochaine action consiste à fixer sur l’implant, un capuchon qui sera retiré à l’étape suivante de la chirurgie, puis la gencive est cousue avec des points de suture solubles.

Le temps nécessaire à la pose de l’implant n’est pas très long, environ une heure ou deux, en fonction du nombre d’implants mis en place. Cependant, cela variera d’un patient à l’autre, en fonction de la situation personnelle et des chirurgies additionnelles requises.

 

2. La période de cicatrisation

Prévoyez généralement de 3 à 6 mois pour le processus de guérison ou cicatrisation. Ce processus s’appelle ostéointégration.

Si vous avez la majorité de vos propres dents, vous ne recevrez normalement pas de dent temporaire pendant cette période. Cependant, s’il vous manque beaucoup de dents et que vous avez un ensemble complet de prothèses sur implants, vous recevez normalement des dents temporaires que vous utiliserez jusqu’à la fin du processus de guérison.

Bien qu’ils vous apportent un ajustement suffisant et vous permettent de manger et de mener une vie normale, ils ne sont généralement pas conçus pour durer aussi longtemps et ne s’adaptent pas aussi bien. Ils sont une solution temporaire jusqu’à ce que vos dents permanentes puissent être placées.

 

3. Mise en place des piliers dentaires

Une fois le processus de guérison terminé, vous pouvez débuter la prochaine étape du traitement afin d’obtenir votre nouvelle dent ou vos nouvelles dents. À ce stade, le pilier est fixé sur l’implant, lequel est fermement fixé à la mâchoire.

Le pilier est la connexion entre l’implant et la dent artificielle qui sera placée dessus. Pour que cela soit adapté, une autre petite procédure médicale est nécessaire. Une anesthésie locale est faite afin de pouvoir couper la gencive et ainsi avoir accès à l’implant dentaire précédemment placé et où sera vissé le pilier.

Une fois posé, la gencive a idéalement besoin de quelques jour ou semaines pour guérir avant de poser la ou les couronnes dentaires ou la prothèse fixe permanente. Pendant cette période de cicatrisation, une couronne ou une prothèse temporaire sera fournie afin d’éviter d’exposer le ou les piliers.

Il existe différents types de piliers adaptés à différentes circonstances. Les piliers d’origine sont des accessoires qui maintiennent une couronne ou un pont en place, alors qu’il est possible d’utiliser des piliers personnalisés spécialement conçus pour vous et vos dents.

 

4. Pose des couronnes dentaires

C’est l’étape à laquelle vous êtes probablement le plus impatient, le processus de la pose finale de vos nouvelles dents. Avant de les installer, elles doivent être fabriquées. Pour ce faire, les techniciens doivent savoir ce qu’ils fabriquent.

Différentes pratiques feront cette étape différemment. Une méthode couramment éprouvée est un ensemble d’empreintes dentaires à partir desquelles la dent artificielle, le pont ou toutes les dents artificielles sont formées.

Avec un nouvel ensemble d’empreintes dentaires prises, votre dentiste et une équipe de professionnels hautement qualifiés façonneront vos nouvelles dents. La structure de votre dent existante, vos gencives et leur couleur seront prises en compte.

Le principe est que la ou les dents artificielles seront aussi proches que possible de vos dents naturelles.

Une technologie plus récente utilise l’ordinateur et ses capacités de numérisation pour créer un modèle 3D de votre bouche. Le scanner numérique supprime le besoin d’impressions et offre une approche plus propre et plus précise. Le clinicien déplace simplement le scanner autour de la bouche dans un processus qui prend environ deux minutes. Il en résulte un modèle numérique 3D extrêmement précis qui permet de créer des couronnes qui se fondent parfaitement avec les dents existantes sans avoir à imprimer des impressions.

En fonction de l’approche utilisée, un certain nombre d’ajustements peuvent être nécessaires pour garantir leur exactitude, mais une fois prêts, ils seront définitivement fixés aux piliers.

 

Combien de temps dure la procédure d’implant ?

Si nous nous concentrons sur le temps nécessaire pour installer un seul implant dans l’os de la mâchoire, et non sur le pilier ou la couronne, cela prend généralement environ 1 heure. Des circonstances plus complexes pourraient prendre un peu plus de temps.

Si plusieurs implants sont mis en place, cela prendra plus de temps, mais la minuterie par implant sera réduite, car le travail de préparation préalable n’aura pas besoin d’être répété. Par exemple, l’installation de 3 implants peut prendre 2 heures au total. Cependant, ce délai ne prend pas en compte les préparations à l’avance.

Avant l’installation, un processus de consultation approfondi aura été mis en place et beaucoup de planification aura été réalisée pour que l’implant puisse être placé avec succès. Probablement de 2 à 3 heures.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale supplémentaire peut être nécessaire pour permettre la mise en place de l’implant. Si vous deviez ajouter plus de temps, cela pourrait prendre encore 4 ou 5 heures.

Le temps moyen de guérison après l’insertion de l’implant dans la mâchoire est de 6 mois. Vous devez ensuite subir une autre intervention chirurgicale pour insérer le pilier qui prend autour d’une heure, suivie de la cicatrisation (quelques semaines) et enfin la couronne en 1 heure.

Chaque cas est différent, mais pour un implant dentaire unique, dans des circonstances typiques, vous aurez besoin de 3 heures de temps avec la bouche ouverte chez le dentiste, mais réparti sur 3 à 9 mois.

 

Combien de temps implant dentaire

 

Est-il douloureux d’avoir un implant dentaire ?

Comme pour tout traitement dentaire, l’expérience de chacun est différente. Cependant, la grande majorité des patients déclarent ne ressentir qu’un léger inconfort, le plus souvent pendant la phase de guérison. Ils sont souvent agréablement surpris par l’absence de douleur pendant la procédure elle-même.

Pour que vous vous sentiez à l’aise, le dentiste vous prescrira des analgésiques et un rince-bouche spécial à utiliser après la procédure d’implant et vous expliquera ce que vous devez faire pour assurer une récupération rapide et réussie.

Votre gencive sera un peu douloureuse et un gonflement est à prévoir. Ce sera plus douloureux les trois premières journées, après quoi vous serez confortable au bout d’une semaine. La mise en place du pilier va vous apporter plus d’inconfort, mais cette fois-ci pour moins de 3 jours après la chirurgie. La phase finale d’ajustement de la couronne doit être exempte de douleur et une fois le traitement terminé, aucune douleur ne devrait apparaître.

Un implant correctement posé va vous faire sentir comme une dent normale. Si la douleur vous préoccupe avant, pendant ou après le traitement, parlez-en à votre dentiste.

 

Les périodes de récupération d’un implant

Après la pose initiale de l’implant dentaire, vous pouvez vous attendre à :

  • Gonflement des gencives et du visage ;
  • Gencives très sensibles et peau meurtries ;
  • Douleur et inconfort autour de la région de l’implant ;
  • Légers saignements.

Il est généralement conseillé de rentrer chez vous et de passer le reste de la journée au repos.

Pendant les premières 24 à 48 heures, vous devez manger des aliments très mous et faciles à mastiquer.

Au cours des premiers jours, vous pouvez reprendre un régime partiellement normal, mais évitez si possible les aliments particulièrement durs jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise avec ceux-ci.

Un bon test est que si vous pouvez couper les aliments avec une fourchette, alors vous pouvez les manger. Pour les aliments qui nécessitent un couteau, vous devez réfléchir plus attentivement pendant les premières semaines.

Par la suite, le période de cicatrisation et d’ostéointégration commence pour une durée de 6 mois afin que l’os fusionne avec l’implant. Une fois la cicatrisation terminée et le pilier posé, vous pouvez vous attendre à des symptômes similaires dans votre processus de récupération. Cependant, le tissu gingival plus mou guérit assez rapidement et prend moins de temps de récupération.

Une fois que le traitement est terminé, y compris la pose de la couronne permanente, vous pouvez reprendre votre vie normalement. La dent de l’implant est aussi solide qu’une dent normale et agit exactement de la même manière.

 

Douleur avec implant dentaire

 

Quel est le coût d’un implant dentaire ?

Un implant dentaire peut coûter entre 1300 et 3000 $ US, donc environ 1700 $ US en moyenne. Cependant, il ne faut pas oublier les autres coûts associés avec la procédure complète.

Il faut ajouter le pilier et la couronne, et ceux-ci peuvent coûter autour de 400 $ US le pilier et 1700 $ US pour la couronne en zircone ou en porcelaine. Une radiographie 3D est aussi requise au coût de 250 $ US. Ainsi, cela porte le coût total d’un implant dentaire autour de 4050 $ US.

Si vous devez avoir des chirurgies complémentaires, alors les coûts augment encore plus !

 

Combien coûte un implant ?

 

Combien coûte plusieurs implants dentaires ?

Cela dépend finalement du nombre d’implants dont vous avez besoin et des matériaux utilisés. En supposant qu’un seul implant doté d’une couronne coûte environ 4000 $ US, si vous en avez besoin de 4, le coût devrait être de 16,000 $ US.

Cependant, si vous devez faire les 4 implants en même temps, vous pouvez avoir un rabais de 2000 $ US, donc il vous en coûterait autour de 14,000 $ US.

Si vous faites remplacer 2 à 4 dents consécutives dans la même mâchoire, un pont avec implants peut réduire le coût, car 2 implants seulement pourraient être nécessaires, au lieu de 3 ou 4.

De plus, les frais de consultation, de radiographie et les frais associés peuvent être réduits, car ils sont généralement effectués une fois, plutôt qu’à des moments différents dans le cas de pose séparée d’implant.

 

Combien coûte plusieurs implants ?

 

Combien coûte les implants pour la bouche complète ?

Si toutes vos dents sont manquantes ou que vous voulez les extraire et que vous avez besoin d’implants pour les mâchoires supérieure et inférieure, le coût total des implants dentaires (8 à 10 implants) pourrait atteindre 35,000, voire 40,000 $ US.

Certaines solutions innovantes, telles que les prothèses All-on-4 (prothèses retenues par implant), permettent de réduire les coûts à environ 15,000 $ US par arche, soit un total de 30,000 $ US pour la bouche complète avec une prothèse fixe en acrylique ou en composite. Si la prothèse est en porcelaine, alors les coûts sont environ 20,000 $ US par arche ou 40,000 $ US pour la bouche complète.

Les prix sont très dispendieux au Canada, USA ou en France, donc il serait sage de savoir si les assurances couvrent cette procédure.

 

Combien coûte les implants pour une bouche complète ?

 

Est-ce que les assurances couvrent les coûts des implants ?

Très peu de polices d’assurance dentaire couvrent les implants dentaires. Certaines polices couvrent, ou du moins dans une certaine mesure, les implants dentaires, mais elles ont tendance à être très coûteuses. Plus souvent qu’autrement, vous devez souvent l’ajouter comme extra à la police.

Dans certaines circonstances, cela peut valoir la peine si vous pensez avoir besoin d’implants dans l’avenir. Mais assurez-vous de vous familiariser avec les termes du plan, car cela pourrait ne pas vous couvrir en fonction des périodes et des limites de paiement.

Si le besoin d’un implant vous surprend un peu, mais que vous avez déjà une assurance dentaire, il peut être intéressant de vérifier votre couverture, car certaines polices couvrent les ponts dentaires, ou du moins, une partie des frais sur le coût total.

 

Tableau des coûts par étape

Pour vous aider à comparer rapidement les coûts d’un implant dentaire, le tableau ci-dessous résume les étapes du processus où les coûts sont à déterminer afin de vous aider à prendre la meilleure décision pour vous.

Cliquez pour agrandissement

Tableau comparatif implant dentaire

 

Implant dentaire à l’étranger

Il y a des économies importantes, jusqu’à 75 %, en allant à l’étranger pour vos soins dentaires. Ainsi, vous pouvez obtenir des implants dentaires à bon prix. Cependant, ce n’est pas parce qu’ils sont bon marché que la qualité des matériaux et l’expérience du dentiste sont de mauvaise qualité.

De nos jours, de nombreuses personnes prennent des vacances et combinent leurs soins dentaires en voyageant à l’étranger. En Europe, des pays tels que la Hongrie et la Pologne comptent parmi les options les moins chères tandis que les Nord-Américains vont au Mexique, au Costa Rica ou en Colombie sous les chauds rayons de soleil des tropiques.

Même en considérant les coûts des vols, hôtels, etc., il y a de l’argent à économiser, car une semaine coûte en transport et hôtel, environ 800 $ US.

Par conséquent, plus vous avez besoin de traitement dentaire, plus vous économiserez. Mais vous devez prendre en compte certains facteurs.

Beaucoup craignent de voyager à l’étranger et s’inquiètent des normes. Ces préoccupations sont certainement valables. La plupart d’entre nous sommes plus à l’aise avec ce que nous savons, et nous ne pouvons pas toujours être sûrs que les dentistes à l’étranger vont nous traiter avec les normes élevées que nous recevons dans notre pays. En fait, cela est un mythe inventé par nos dentistes afin de ne pas perdre de précieux clients « payant ».

Par exemple, savez-vous que la Colombie est classée en 22 ième position au monde en matière de systèmes de santé selon l’Organisation Mondiale de la Santé ?

En fait, il existe des pratiques internationalement reconnues qui ont investi beaucoup d’argent dans des équipements et une formation de pointe afin de fournir les meilleures expériences et résultats possibles à ceux qui souhaitent bénéficier des économies à l’étranger.

Tout comme vous le feriez pour un traitement dans votre pays, vous devez faire des recherches approfondies sur les pratiques à l’étranger et ne pas réserver par caprice ou simplement parce que c’est bon marché. En fait, vous devez vraiment faire encore plus de recherches pour savoir si l’argent économisé en vaut vraiment la peine.

 

Pourquoi aller à l’étranger pour des implants dentaires ?

Comme le processus d’implant dentaire demande deux voyages à l’étranger (pose de l’implant et ensuite pose du pilier et de la couronne permanente 6 mois plus tard), alors il est préférable de rester dans votre pays si vous n’avez qu’un seul implant à faire.

Si vous avez deux implants ou plus, vous économisez beaucoup en allant à l’étranger.

Par exemple, au Canada il vous en coûterait :

  • 1 implant avec pilier et couronne = 4050 $ US
  • 2 implants avec pilier et couronne = 7850 $ US

 

En Colombie, il vous en coûterait avec le transport et hôtel (800 $ US par voyage) :

  • 1 implant avec pilier et couronne + 2 voyages = 3100 $ US
  • 2 implants avec pilier et couronne + 2 voyages = 4400 $ US

 

Soins dentaires pas chers

 

Choisir votre dentiste

Vous voulez vous assurer d’obtenir les meilleurs soins pour votre argent et un résultat qui vous satisfait. Après avoir compris que vous avez besoin de deux implants dentaires ou plus, probablement que vous voulez déterminer qui pourrait le mieux faire le travail selon votre budget étant donné que ce traitement durera de nombreuses années.

Le dentiste Dr. William Arellano Turizo est hautement qualifié pour la pose d’implant dentaire à Cartagena en Colombie et il vous offre quelque chose d’unique pour vous à des tarifs de 50 à 75 % moins chers.

 

Relation exceptionnelle avec un dentiste

 

Conclusion

Les implants dentaires peuvent transformer votre vie. L’aspect naturel, la sensation et l’entretien nécessaires peuvent faire en sorte que tout redevienne normal, rétablissant la confiance et le bonheur longtemps oubliés à la suite d’une ou des pertes de dent. Ils peuvent avoir un impact positif significatif sur vous immédiatement et pendant de nombreuses années après le traitement.

Cependant, il y a un prix à payer, et ce traitement est souvent inabordable dans nos pays occidentaux. Mais il existe d’autres options, souvent moins chères, en allant à l’étranger dans un pays bien reconnu en matière de système de santé.

En fin de compte, vous êtes la seule personne qui peut prendre la décision finale et décider du montant que vous voulez payer pour des implants dentaires.

Dans votre propre intérêt, avant d’accepter un traitement, de payer quoique ce soit, prenez le temps de faire des recherches et posez des questions auxquelles vous souhaitez obtenir des réponses précises sans avoir d’inquiétudes en vous.

 

FAQ

Ce guide sur les implants dentaires répond à de nombreuses questions sans toutefois répondre à toutes les questions souvent posées en complément. Voici une liste de questions supplémentaires qui pourrait mieux vous renseigner.

 

Peut-on enlever un implant dentaire ?

Dans la plupart des cas, le retrait d’un implant dentaire défectueux est un processus sûr et relativement facile. Cela dépend toutefois de la situation, car certains implants entièrement intégrés à l’os peuvent provoquer une grave perte osseuse et des traumatismes nécessitant donc une approche très conservatrice.

 

Est-ce que je peux manger après un implant dentaire ?

Comme pour toute chirurgie buccale, vous devez éviter de manger des aliments durs pendant la guérison. Non seulement votre bouche sera sensible au cours de la première semaine ou des deux semaines suivant votre chirurgie, mais votre implant se fondra également dans votre mâchoire au cours de cette période. Les aliments durs peuvent potentiellement déloger l’implant et interrompre l’ostéointégration avant que l’implant puisse fusionner correctement.

Accélérez votre récupération et augmentez les chances de succès de l’implant en évitant les aliments et les boissons suivants :

  • Sucré ou acide, comme les boissons gazeuses, les bonbons, les tomates et les agrumes ;
  • Croquants, tels que les chips, biscuits, craquelins, noix et graines ;
  • Collant ou moelleux, comme la gomme et les fruits secs ;
  • Extrêmement chaud ou froid ;
  • Épicé ;
  • Breuvages alcoolisés.

De plus, évitez de boire des boissons avec une paille, ce qui pourrait desserrer les caillots sanguins essentiels à la guérison autour de la plaie. Utilisez une cuillère pour boire un lait frappé ou buvez directement dans le verre.

 

Est-ce que je peux boire du café après un implant ?

Vous pouvez prendre du café après votre chirurgie, mais il est conseillé de faire une infusion froide pendant les 24 premières heures et attendre au moins 48 heures avant de le consommer à une température élevée, mais tout dépend de la façon dont vous vous sentez.

 

Comment prendre soin des implants dentaires ?

Le soin quotidien des implants dentaires est très similaire à celui des dents naturelles. Les implants dentaires restaurés doivent être maintenus propres deux fois par jour à l’aide d’une brosse et d’un fil dentaire. Le nettoyage est particulièrement important après les repas. Ceci est accompli en brossant doucement et en accordant une attention particulière à tous les côtés de l’implant.

 

Mon corps peut-il rejeter un implant dentaire ?

Strictement parlant, les implants ne peuvent pas être rejetés, car ils ne contiennent aucune cellule vivante ni matériel codé génétiquement. Le titane dont ils sont faits est complètement biocompatible et les allergies sont extrêmement rares. Mais un implant peut ne pas s’intégrer à l’os de la mâchoire si une infection se développe en l’absence d’une bonne hygiène buccale ou s’il est soumis à des forces de morsure trop tôt.

 

Suis-je trop vieux pour avoir des implants ?

Non, vous n’êtes jamais trop vieux. Les patients âgés de plus de 90 ans ont remplacé les prothèses partielles et les prothèses complètes par des restaurations sur implants. Le commentaire le plus souvent entendu est : « J’aurais aimé pouvoir le faire plus tôt ! » Ils bénéficient des avantages d’une mastication, d’une expression et d’une meilleure qualité de vie.

 

Dois-je subir une greffe osseuse ?

Les patients dont la masse osseuse maxillaire est insuffisante devront subir une greffe osseuse qui est une procédure de chirurgie buccale simple et très courante impliquant l’introduction d’un matériau de greffe osseuse dans la dent pour encourager le corps à produire de nouveaux os dans la région. Il faut généralement quelques mois au corps pour construire un nouvel os, ce qui peut souvent se faire lors de la même visite que votre chirurgie d’implant. Pour les patients présentant une perte osseuse sévère, la greffe est effectuée avant la chirurgie d’implant.