Un dentiste en Colombie qui vous invite à manger chez sa mère !

Dentiste à l'étranger

En mars 2019, une personne, nommée Stéphanie, s’est envolée à Cartagena de Indias en Colombie pour 10 jours afin d’y recevoir des traitements et ainsi économiser de 50 à 75 % sur les soins dentaires par rapport aux tarifs au Canada.

Elle a payé 3500 $, au lieu de 10500 $ pour des couronnes dentaires, des ponts dentaires, des facettes dentaires et tous les autres soins complémentaires.

Une fois le travail terminé, sa première réaction fut la qualité des soins et surtout, la façon humaine d’être traitée par le dentiste William.

Jamais de sa vie, elle a vécu ou même entendu parler qu’un dentiste invitait son patient à manger au restaurant et à manger chez sa mère !

Prendre soins des gens avant de prendre soins des dents !

 

Les dentistes en Colombie sont différents des dentistes au Canada

Il est difficile d’imaginer qu’un professionnel de la santé puisse avoir le temps de prendre un repas avec ses patients afin de mieux se connaître et partager des moments agréables ensembles.

Après les premiers traitement, William l’a invitée au restaurant et Stéphanie fut très surprise de cette décision. Elle m’a contacté pour me dire comment elle s’est sentie et heureuse de partager un repas avec « son » dentiste.

Puis, après la deuxième journée de traitements, William l’a invité à manger chez sa mère, qui est aussi ma belle-mère, car je suis marié avec la soeur de William. Stéphanie a trouvé ce geste incroyable et tellement gentil. Aller manger dans une famille en Colombie même si l’espagnol était une langue difficile pour elle est une situation assez inconfortable.

De plus, William s’assurait de l’accompagner à la maison d’une amie, Marta, où elle habitait après chaque journée de traitement.

Finalement, Stéphanie m’a raconté combien elle a pleuré de tristesse lors de son départ de la Colombie vers le Canada.

 

Les bonnes relations créent de la valeur et de la richesse

Peut-être sommes-nous trop préoccupés par l’argent en croyant que le temps c’est de l’argent ?

Peut-être sommes-nous inconscients de notre égoïsme et ainsi utiliser l’excuse du temps afin de ne pas s’intéresser aux gens, mais uniquement à ce que les gens nous apportent, comme par exemple l’argent ?

Peut-être sommes-nous trompés concernant la véritable raison d’être des relations ?

Peut-être sommes-nous conditionnés à mettre l’importance sur le « faire » et non sur « l’être » ?

Je comprends que ce ne sont pas tous les dentistes en Colombie qui auraient agi de la même façon que William, mais je sais une chose, aucun dentiste au Canada se serait comporté de cette façon.

Est-ce que ce qui compte le plus est de choisir des comportements aimables avec les patients et ainsi mettre l’importance sur l’être humain et non l’argent à faire ?

Si je me sens bien dans une relation d’affaires (où il y a un échange de produits/services contre de l’argent), peu importe le pays, ai-je envie de payer sans chercher ailleurs ?

 

Être un pays développé ne signifie pas être un pays évolué

Si quelqu’un, né il y a 2000 ans, arrivait dans notre monde d’aujourd’hui, il verrait tous ces développements technologiques avec des avions, des ordinateurs, des automobiles, des outils médicaux, des téléphones intelligents et autres inventions utiles. Il dirait que nous sommes très développés !

Il verrait aussi que malgré 2000 ans d’histoire, il y a encore des meurtres, des divisons de classe, des injustices sociales, de la violence, des enfants mourant de faim, des gens mourant de soif ou par manque de soins. Est-ce qu’il dirait que nous sommes évolués ?

Nous aimons dire que nous vivons dans un pays développé, mais développé ne signifie pas évolué, n’est-ce pas ?

Nous aimons dire que certains pays sont sous-développés et ainsi nous croire supérieurs avec nos développements technologiques, mais cela ne signifie pas une évolution concernant la façon de se traiter mutuellement.

Cependant, nous tous avons été éduqués en croyant que la raison d’être des relations était d’obtenir quelque chose des autres, non d’offrir des comportements aimables envers les autres, donc sans les autres nous ne pourrions pas l’expérimenter.

En fait, la véritable évolution se fait de façon consciente en choisissant des comportements, des façons d’être qui apportent du bien à l’autre et à soi-même.

William se comporte de façon intelligente dans les relations avec les gens désirant des soins dentaires en Colombie et il est conscient que ce qui compte d’abord est de créer du bien-être avant, pendant et après les soins dentaires.

Prendre soins des gens avant de prendre soins des dents !

 

Tourisme dentaire en Colombie