Quels sont les risques du tourisme dentaire en Colombie ?

Risques soins dentaires en Colombie

Peu importe si vos traitements dentaires sont dans votre pays, en Colombie ou ailleurs, il existe toujours des risques et des erreurs potentielles concernant tout travail à faire.

Cependant, il y a des risques sans importances, de moyennes importances et de grandes importances !

Ainsi, ce qui compte vraiment est de savoir ce qui importe le plus pour vous, et non pour le dentiste, les amis ou la famille afin de vous assurer de comprendre et minimiser les risques potentiels dans le processus de votre prise de décision !

 

Que veut dire au juste de connaître l’importance des risques ?

Avant de faire mes ponts dentaires en Colombie, j’avais une peur qu’ils tombent d’ici quelques mois. Ainsi, ce qui était le plus important pour moi était la durée concernant la qualité des ponts.

J’ai compris que mes risques étaient associés avec la peur de quelque chose. Plus ma peur était grande et plus je lui attribuais de l’importance. Par conséquent, pour bien évaluer les risques, vos devez savoir ce qui est le plus important pour vous concernant vos soins dentaires en Colombie.

Voici une liste à considérer :

  • La peur de perdre votre argent, donc en avoir pour votre argent
  • La peur d’une arnaque, donc de vous assurer que le dentiste est accrédité par une loi en vigueur
  • La peur de recevoir des soins de mauvaise qualité, donc de savoir que le dentiste est connaissant et compétent
  • La peur d’attraper une infection, donc la certitude d’avoir des soins dans un environnement salubre
  • La peur d’avoir des difficultés en Colombie, donc de savoir si le dentiste solutionne les problèmes immédiatement
  • La peur de devoir revenir en Colombie pour un travail mal fait, donc d’avoir la certitude d’être satisfait sur le long terme

Voyons en détail ces risques concernant les soins dentaires en Colombie.

 

Allez-vous en avoir pour votre argent ?

Je ne sais pas si vous allez en avoir pour votre argent, car pour le savoir, vous devez mesurer vos résultats après quelques années. Un retour sur investissement ne peut pas rapporter quelque chose immédiatement.

Les faits : Après plus de neuf ans, j’observe que mes ponts et mes couronnes, aux prix de 700 $ US, sont toujours en place et que je n’ai jamais eu de problème. Cependant, cela ne veut pas dire que mon expérience est votre vérité.

Les faits : Les tarifs en Colombie sont 50 à 75 % moins chers qu’en France, au Canada et aux USA.

 

Est-ce que le dentiste en Colombie est accrédité par une loi en vigueur ?

On n’est jamais à l’abris d’une arnaque et pour éviter de se faire soigner par un faux dentiste, les gouvernements ont créé des lois et des règles pour s’assurer de la crédibilité d’un dentiste pratiquant.

Les faits : En Colombie, il existe une loi concernant la formation, la vigilance et le contrôle des talents humains dans le domaine de la santé. Cette loi est la Ley 1164 de 2007.

Les faits : Pour vous assurer que le dentiste est accrédité, vous pouvez consulter ce site de la protection sociale en Colombie nommé ReThus. Par exemple pour notre dentiste, vous insérez le type d’identification (cedula de ciudadania), le numéro d’identification (73168194), son prénom (primer nombre = William) et son nom (primer apellido = Arellano). Ensuite vous cliquez sur (vérificar el registro) et vous obtenez votre réponse. Cliquez sur (ver) afin d’avoir plus de détail.

Les faits : Jamais au Canada, je n’ai vérifié la crédibilité d’un dentiste, car on m’a conditionné à croire que les professionnels sont des gens irréprochables et dignes de confiance… Pourquoi ne pas faire mes recherches au même titre que celles que je fais à propos d’un dentiste hors de mon pays ? S’ils sont si dignes de confiance, pourquoi manquent-ils de transparence dans leurs prix ? Pourquoi des tarifs abusifs ? Pourquoi abaisser les dentistes des autres pays ?

 

Quel est le niveau de connaissance et d’expérience du dentiste en Colombie ?

La Colombie regorge de dentistes et d’universités qui sont plus nombreuses qu’au Canada et je croyais que la Colombie était une république de bananes, mais je me suis trompé.

Les faits : En Colombie, les programmes pour devenir dentiste sont proposés dans de nombreuses universités publiques et aussi privées.

Les faits : Selon la Ley 35 de 1989, article 42, le ministère de la Santé en Colombie émet à chaque dentiste une carte professionnelle attestant de sa qualité et envoie à la Fédération Dentaire Colombienne, une liste complète des professionnels enregistrés, avec le numéro correspondant de leur carte professionnelle.

Les faits : Le nombre d’année d’expérience d’un dentiste est facilement trouvé selon l’année où il a reçu son accréditation. Vous pouvez consulter  le site de la protection sociale en Colombie nommé ReThus ou demander de voir sa carte professionnelle.

 

Est-ce que les règles sanitaires sont suffisamment élevées et contrôlées ?

La propreté ou la salubrité d’un lieu de santé ainsi que la stérilisation des instruments ou des équipements sont des éléments à tenir compte si nous ne voulons pas attraper des maladies ou des infections.

Les faits : J’ai visité des hôpitaux et des centres dentaires en Colombie durant mes 5 années de résidence et à mon point de vue, la salubrité des lieux est optimale. Pourtant, j’ai lu des dentistes et des associations au Canada et en France qui indiquaient le contraire sans avoir mis un pied en Colombie.

Les faits : L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classe la Colombie au 22ième rang au monde en matière de système de santé.

 

Que se passe-t-il si un problème dentaire imprévu survient en Colombie ?

Sur votre devis ou diagnostique dentaire se trouve au bas, les imprévus qui pourraient arriver, car notre dentiste n’a pu vous examiner en personne avant votre arrivée en Colombie ou n’a pu recevoir votre radiographie panoramique. Ainsi, si cet imprévu survient, cela n’est pas un problème. Cependant, il se pourrait quand même que des problèmes surviennent.

Les faits : Nos dentistes ont plus de 10 ans d’expérience, donc ils ont déjà vécu de nombreuses fois ces mêmes problèmes, mais pas vous. C’est nouveau pour vous et il s’agit de prendre conscience du point de vue du dentiste.

Les faits : Les risques d’avoir des problèmes sont minimisés si vous avez quelques jours de libre en Colombie après vos traitements afin de vous assurer que vous repartez heureux. Nous tentons de vous influencer dans ce sens lors du temps à passer en Colombie.

Les faits : Nos dentistes comprennent que les problèmes sont des opportunités d’améliorer leur service, donc leur attitude n’est pas de chercher des excuses ni des justifications quand il y a un problème, mais bien des solutions créatives et immédiates pour votre bien-être et le leur.

Les faits : Il existe en Colombie un code d’éthique pour les dentistes sous la loi, Ley 35 de 1989. Cela est un tribunal qui indique les fautes des dentistes et est accessible au public sous cette page Web d’antécédents. Il suffit d’entrer le numéro de la carte professionnelle du dentiste (5354) et d’envoyer la demande. Vous aurez une réponse le lendemain en faisant la même procédure et ainsi connaître s’il existe des fautes professionnelles.

 

Quelles sont les certitudes d’être satisfait une fois rendu dans votre pays ?

Un des plus grands risques est celui de revenir dans votre pays et ne pas être satisfait des résultats sur une longue période. Ainsi, il est d’une grande importance que nos dentistes fassent un travail impeccable, un travail bien fait dès la première fois et de demeurer en contact durant plusieurs années.

Faits : Si vous avez choisi des implants dentaires, sachez que vous devez revenir en Colombie lorsque votre gencive aura cicatrisée. Nos dentistes ne feront jamais un implant, un pilier et une couronne durant la même visite pour des raisons évidentes qu’il faut au moins six mois pour guérir.

Faits : Nous indiquons sur notre devis dentaire, les suivis périodiques par Internet afin de connaître la situation du client une fois rendu dans son pays et écouter leurs questions. Ainsi, nous pouvons mieux nous adapter et comprendre que la qualité de nos soins est toujours en évolution.

Faits : Vous bénéficiez d’une garantie de plusieurs années sur les implants et prothèses fixes posées en Colombie, cependant nous comprenons que vous aurez à débourser des frais de voyages s’il venait le cas de les remplacer pour un défaut quelconque. Nous préférons vous aviser que les complications au sein de notre cabinet sont très rares, notre taux d’échec en implantologie est inférieur à 1 %, car nous prenons toutes les précautions nécessaires pour la réussite du traitement dentaire.

Faits : Comme vous n’avez aucun recours légal dans votre pays concernant des soins dentaires faits dans un autre pays, alors porter plainte ne fera qu’augmenter vos frais et votre angoisse. Si quelque chose d’important vous arrive, contactez-nous immédiatement et ensemble, nous trouverons une solution avantageuse et juste.

 

Lorsque vous avez déterminé et évalué les risques selon ce qui est important pour vous, il ne reste plus que de connaître les obstacles qui pourraient vous empêcher de recevoir des soins dentaires en Colombie.

 


Claude Lasanté