À quel point les implants dentaires sont-ils douloureux ?

Douleur après un implant dentaire

La douleur est une préoccupation commune chez les gens qui envisagent la pose d’implants dentaires.

Comme pour toute procédure dentaire importante ou une chirurgie en général, il faut s’attendre à un certain inconfort lors du processus de guérison puisqu’il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste généralement à retirer des dents, à couper des gencives, à percer dans la mâchoire et à insérer un implant et un pilier en titane.

La pose d’implant dentaire doit être planifiée et exécutée avec soin afin d’éviter les complications, les effets secondaires et les douleurs inutiles, raison pour laquelle il est si important de trouver un dentiste de qualité.

 

Soins dentaires à l'étranger

 

Les inquiétudes concernant la douleur

La procédure en elle-même n’est pas douloureuse, car elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale afin d’engourdir complètement la bouche. Si vous êtes inquiet pendant la procédure et que vous êtes conscient des bruits et des forces appliquées à votre bouche, n’hésitez pas à demander à votre dentiste quelles sont les options de sédatif disponibles et suggérez-lui de vous endormir.

Une fois que l’anesthésie s’est dissipée, la douleur est l’une des premières choses que vous allez remarquez.

En fait, il existe un très petit nombre de patients qui ressentent une douleur considérable après la chirurgie, la plupart des personnes trouvent la récupération moins douloureuse qu’elles ne le pensaient. Selon l’endroit où est votre implant dentaire, une petite douleur peut aussi être ressentie dans le menton, les joues ou sous les yeux.

Les patients disent que la douleur qu’ils ressentent est à peu près la même qu’après avoir subi un traitement de canal ou une extraction de dent. Dans l’ensemble, les patients rapportent que les résultats valent bien le processus.

 

Y aura-t-il de la douleur pendant la chirurgie ?

La procédure doit être totalement exempte de problèmes, mais il peut y avoir un certain inconfort. Votre dentiste procédera à une anesthésie locale ou générale afin que vos gencives et votre mâchoire soient complètement engourdies.

Vous pouvez entendre et sentir les outils utilisés, mais aucune angoisse ne devrait être vécue. Les personnes qui ont une phobie des interventions dentaires ou chirurgicales peuvent opter pour une anesthésie générale (par injection ou par inhalation), ce qui leur permet de rester inconscient tout le temps.

Les sédatifs peuvent vous aider à vous détendre si la procédure vous inquiète. De plus, il est important de pouvoir communiquer avec le dentiste si l’anesthésique s’estompe au cours du processus. Bien que cela soit extrêmement rare, il vaut mieux prévenir !

 

Y aura-t-il de la douleur après la chirurgie ?

La complexité de l’opération peut avoir une incidence sur la quantité et la durée de la douleur subséquente. Avoir une greffe osseuse ou une élévation des sinus avant votre chirurgie pourrait entraîner une sensibilité supplémentaire par la suite.

Vous pouvez également ressentir des effets indésirables tels que contusions, enflures et saignements, dans une certaine mesure, en fonction de la santé de vos gencives et de vos os. L’expérience varie d’une personne à l’autre et dépend de la rapidité avec laquelle elles guérissent.

Presque tout le gonflement devrait avoir disparu dans les cinq premiers jours après la chirurgie et la douleur devrait avoir presque complètement disparu au bout de sept jours.

Si vous remarquez des signes de gonflement, d’infection ou d’irritation après les délais mentionnés ci-dessus, vous devez consulter votre dentiste. Il peut vérifier les implants et les tissus gingivaux environnants et réparer les problèmes mineurs. Si ces signes durent plus de deux ou trois semaines, il est possible que quelque chose ne va pas.

Avec beaucoup de repos, des analgésiques et de la glace, vous devriez être en mesure de minimiser la douleur ressentie après votre chirurgie. Quelques jours de douleur et d’inconfort sont le petit prix à payer pour une santé dentaire à long terme et un beau sourire.

 

Comprendre les douleurs normales et anormales après un implant dentaire

Pour de nombreux patients, les implants dentaires constituent l’option de remplacement dentaire la plus permanente, la plus sûre et la plus naturelle actuellement disponible. Ces appareils dentaires peuvent restaurer complètement la capacité à manger, à parler et à sourire.

Cependant, avant que votre santé bucco-dentaire ne redevienne normale, la chirurgie implantaire dentaire nécessite souvent une période de cicatrisation et d’ajustement importante. Par exemple, après la mise en place initiale de l’ancre, votre dentiste peut vous donner jusqu’à six mois pour cicatriser avant la mise en place de la fausse dent.

Au cours de chaque étape de ce processus, vous devez comprendre à quoi vous attendre pendant que votre corps s’adapte afin de pouvoir réagir avec confiance et de manière appropriée aux nouveaux symptômes. Nous énumérons les symptômes normaux et anormaux courants après votre première chirurgie implantaire dentaire pour placer l’ancre.

 

Symptômes à prévoir après une chirurgie implantaire

La chirurgie implantaire dentaire étant une procédure très complexe, vous pouvez vous attendre à avoir des effets secondaires, en particulier au cours des quatre premières semaines suivant le rendez-vous. La plupart des patients signalent les symptômes suivants :

Gonflement du visage

La chirurgie implantaire dentaire impliquant les tissus mous de la bouche ainsi que l’os de la mâchoire, la réponse inflammatoire à la procédure peut être assez évidente. Vous pouvez remarquer un gonflement du visage sur le côté de l’implant et des ecchymoses peuvent également se développer.

 

Gêne générale

Si vous vous êtes retrouvé dans une position inconfortable pendant l’opération, le trajet de retour à la maison ou votre convalescence immédiatement après l’intervention, vous remarquerez probablement une gêne physique générale dans les premiers jours qui suivent. Habituellement, cette raideur ou cette douleur se dissipe à mesure que vous trouvez une position de sommeil confortable pendant la récupération.

 

Hyperconscience

Après la mise en place de tout appareil dentaire, vous ressentirez probablement une période d’hyperconscience. Vous pouvez constater que votre langue est attirée vers le site chirurgical ou que vous le regardez fréquemment. Essayez de ne pas toucher le site, sauf comme indiqué dans vos instructions de suivi pendant les premiers jours.

 

Saignement mineur

La plupart des patients présentent un saignement mineur après l’opération. Votre chirurgien peut vous fournir de la gaze que vous pouvez mordre jusqu’à ce que des caillots se forment pour arrêter le flux. Ce saignement ne doit pas durer plus d’une journée.

 

Douleur et/ou douleur

Attendez-vous à ressentir de la douleur dès que l’anesthésie se dissipe. Votre chirurgien peut vous recommander un analgésique en vente libre ou vous prescrire des analgésiques pour faciliter cette transition. Cependant, même après la disparition de la douleur aiguë, vous pouvez encore ressentir une certaine douleur pendant que votre corps s’adapte.

 

Symptômes à discuter avec votre dentiste

Bien que la chirurgie implantaire dentaire moderne entraîne rarement des complications, de nombreux facteurs peuvent affecter le résultat de votre procédure. Par exemple, les patients dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de contracter une infection après la chirurgie.

Vous devez discuter de tout symptôme anormal avec votre dentiste, votre chirurgien ou votre médecin traitant. Demandez une évaluation de :

  • Saignement qui continue après 24 heures
  • Fièvre, confusion ou autres signes d’infection
  • Saignement abondant qui ne semble pas ralentir ou coaguler
  • Nausées ou vomissements
  • Sensations de douleur qui changent soudainement
  • Douleur qui s’intensifie de manière inattendue, surtout si votre niveau de douleur avait régulièrement diminué jusqu’à ce point du processus de récupération
  • Douleur qui persiste pendant plus de 48 heures
  • Rougeur ou autre décoloration étendue du site chirurgical
  • Écoulement inhabituel au site chirurgical

Si à tout moment vous avez du mal à respirer, à parler ou à avaler, consultez un médecin d’urgence.

Si vous n’êtes pas sûr d’un symptôme que vous ressentez, discutez de vos inquiétudes avec votre dentiste ou votre chirurgien dès que possible. Ces professionnels peuvent vous aider à décider du meilleur traitement à domicile ou en cabinet pour préserver votre santé et accélérer la guérison.

 

Comment prévenir ou soulager la douleur ?

Il existe un certain nombre de moyens de minimiser la douleur ressentie après la chirurgie.

Trouvez un dentiste qualifié : Surtout, trouvez un dentiste ayant une formation et une expérience approfondies.

Suivre les instructions : Suivez avec soin, les instructions qui vous sont données.

Prenez des antidouleurs : Votre dentiste vous recommandera de prendre des analgésiques à la suite de la procédure pour atténuer l’inconfort. L’ibuprofène est généralement recommandé. Si vous le choisissez, vous devriez prendre environ 600 mg toutes les huit heures environ. Si cela ne soulage pas votre douleur, informez le dentiste afin qu’il puisse vous prescrire quelque chose de plus fort.

Utilisez de la glace : Utilisez un sac de glace (ou un sac de légumes surgelés) pour réduire l’enflure. Appliquez-le sur votre joue ou votre lèvre dès que possible après votre retour à la maison.

Eau salée : Baignez vos gencives (ne pas gargariser) dans de l’eau tiède salée.

Mangez des aliments froids et mous : Évitez les aliments solides et durs pour éviter les irritations. Les aliments froids et mous comme la crème glacée, les smoothies et le yogourt sont idéaux.

Continuez à brosser vos dents et passez la soie dentaire (soigneusement) : Portez une attention particulière à votre hygiène buccale.

Du repos : Reposez-vous et ne faites rien de difficile qui pourrait retarder le processus de guérison.

 

Soins dentaires à l'étranger


 

A propos de Claude Lasante 462 Articles
Depuis plusieurs années, je crée des sites web pour les dentistes avec qui je travaille en Colombie afin de permettre d'augmenter mon expertise dans ce domaine et ainsi rédiger des articles et des pages utiles aux gens. De plus, en ayant vécu 5 ans à Cartagena en Colombie m'a permis de connaître la ville, le pays et les gens afin de bien guider les patients ou visiteurs à prendre des décisions bien avisées pour passer un séjour agréable, sécuritaire et satisfaisant dans ce pays d'Amérique du Sud.