Implant dentaire en Colombie en 2024 – Prix, procédures et bénéfices

Avez-vous un ou de nombreuses dents perdues ?

Détestez-vous votre sourire ressemblant à une citrouille ?

Est-ce que votre visite chez le dentiste vous a découragé en recevant un diagnostic avec des tarifs dentaires qui n’ont aucun bon sens ?

La meilleure option possible pour votre santé dentaire et votre esthétique serait de remplacer chaque dent manquante par un implant dentaire, car ils sont ce qui se rapproche le plus de la restauration d’une dent naturelle.

Cependant, cette solution n’est pas toujours réaliste, car les implants et les couronnes dentaires coûtent très chers, ce qui les met hors de portée pour de nombreuses personnes.

Malheureusement, vous n’êtes seul dans cette situation, des millions de personnes se rendent chaque année dans un autre pays afin de recevoir des implants dentaires pour remplacer leurs dents manquantes.

La bonne nouvelle est à chaque année, je voyage plusieurs mois à Cartagena en Colombie pour accompagner les gens voulant des implants dentaires, car les tarifs sont 75 % moins chers.

Oui, il est tout à fait possible de poser des implants dentaires à des prix très abordables ainsi que des soins de haute qualité tout en profitant d’un agréable voyage à Cartagena en Colombie, au bord de la mer des Caraïbes.

Il convient aussi de vous aviser qu’une période de 3 à 6 mois pour l’ostéointégration est nécessaire avant la pose de la couronne permanente. Donc, qu’un deuxième voyage en Colombie est requis.

 

Soins dentaires à l'étranger

 

Ce qui influence le prix des implants dentaires

Les coûts liés à la procédure dépendent de plusieurs facteurs, notamment :

  • Marque du fabricant, matériau et type d’implant, de pilier et de couronne
  • Nombre de dents à être remplacées
  • Nombre d’implants nécessaires pour soutenir les dents de remplacement
  • Endroit où vous habitez (certaines villes sont souvent plus chères)
  • Expérience, spécialité et popularité du dentiste / chirurgien
  • Combien de professionnels sont impliqués dans votre cas
  • Complexité de la chirurgie
  • Procédures initiales telles que les rayons X et scanner
  • Procédures supplémentaires (si nécessaire) telles que l’élévation du sinus et la greffe osseuse

Les implants dentaires sont généralement plus coûteux que les solutions plus traditionnelles telles que les ponts dentaires. Toutefois, si des procédures supplémentaires telles que des greffes osseuses dentaires, des extractions de dents et un comblement des sinus sont nécessaires, le prix peut facilement augmenter de 5000 $ us à 10000 $ us. Cependant, en Colombie ces coûts additionnels sont de 1500 $ us à 3000 $ us.

N’oubliez pas qu’il est requis de passer une radiographie 3D à faisceau conique avant de faire un implant dentaire afin de permettre au dentiste de savoir où placer l’implant ainsi que de déterminer si vous avez suffisamment d’os et d’espace pour l’implant.

Si vous devez remplacer toutes vos dents, il existe une procédure nommée All-On-4 qui consiste à mettre 4 implants dentaires pour la mâchoire complète et y fixer une prothèse temporaire en acrylique. Toute cela se fait en une seule journée. Cependant, il y a un coût additionnel pour la prothèse fixe permanente (3 à 6 mois plus tard) selon le matériau choisi.

 

 

Combien coûte un implant dentaire à l’étranger ?

Les soins dentaires au Canada coûtent très chers, n’est-ce pas ? Envisagez-vous un voyage à l’étranger pour la pose d’implants dentaires abordables ? De nombreux canadiens se demandent : « Quel est le pays le moins cher pour les implants dentaires à l’étranger ? »

 

Implant dentaire

 

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine de dent artificielle. Il est inséré dans la mâchoire pour maintenir en place, de manière permanente ou temporaire, des dents artificielles. Il est généralement fabriqué à partir de titane, biocompatible avec l’os de la mâchoire. Les implants sont une alternative pratique aux prothèses dentaires et ne doivent jamais être retirés. Ils sont meilleurs que les ponts et les couronnes dentaires traditionnelles.

Une fois montés sur des implants, les dents artificielles ne bougent pas et ne glissent pas dans la bouche, ce qui peut rendre la conversation et l’alimentation plus facilement et sans souci. Cela évite également d’autres problèmes courants tels que le bâillonnement, le mauvais alignement et les points douloureux.

 

L’implant se compose de 3 éléments :

  1. L’implant
  2. Le pilier
  3. La couronne ou le pont

 

 

Les bénéfices d’un implant dentaire :

  • Permanent et durable
  • Forme naturelle et confortable
  • Fonctionne et ressemble à un dent originale
  • Peut être plus rentable sur plusieurs années
  • Nécessite moins d’entretien
  • Ne nécessite aucune modification des dents adjacentes
  • Prévient la perte osseuse et le déplacement des dents existantes
  • 95 % du taux de réussite

 

Pourquoi l’implant dentaire coûte cher ?

Soyons clairs à ce sujet, les implants dentaires ne sont pas bon marché sauf si vous allez à l’étranger recevoir ce traitement. De plus, un certain nombre de facteurs ajoutent au coût total des implants dentaires.

Dans nos pays occidentaux, les traitements ou soins de routine coûtent chers, car ils nécessitent des personnes hautement qualifiées qui ont des salaires très élevés ainsi que des produits spécialisés avec des marges de profits exagérées afin de faire le travail et vous donner la ou les dents de remplacement que vous désirez. À l’étranger, le dentiste fait souvent tout le travail et ainsi réduire les coûts de gestion et par conséquent, les coûts aux clients.

Même lors de la première consultation, avant d’accepter un traitement, des technologies spéciales sont utilisées telles que les scanners à rayons X et les machines à faisceau conique (CT) sont nécessaires. Ces technologies ou équipements hautement sophistiqués sont coûteux à l’achat. À l’étranger, le dentiste utilise souvent les mêmes machines avec d’autres dentistes et ainsi réduire leurs dépenses et les coûts aux clients.

La fabrication et la pose de l’implant et de la dent artificielle prennent de nombreuses heures, non seulement de la part du dentiste, mais aussi d’une équipe de professionnels pour vous fournir ce dont vous avez besoin. À l’étranger, le dentiste et les autres professionnels ont un coût de la vie beaucoup plus bas et ainsi réduire les coûts aux clients.

Il faut des années et des centaines de milliers de dollars pour devenir un dentiste qualifié, mais il faut encore plus de temps et d’argent pour être formé et certifié pour la pose d’implants. À l’étranger, souvent l’université est gratuite pour le dentiste et ainsi éviter que les clients payent pour leurs dettes.

Les produits doivent être fabriqués avec précision, testés, révisés et conformes aux normes de sécurité et approuvés avant de pouvoir être mis sans danger dans la bouche du patient. À l’étranger, les produits coûtent beaucoup moins chers et les dentistes ne cherchant pas à faire des profits obscènes sur les matériaux comme c’est souvent le cas en occident. De plus, de nombreux dentistes en occident achètent leurs produits à l’étranger afin de faire encore plus de profit. Cela s’observe lorsque le patient doit attendre des semaines pour recevoir une prothèse.

En fin de compte, ces professionnels et les produits utilisés en occidents (France, USA, Canada) ne sont pas gratuits et leur temps et leur expertise doivent être rémunérés. À l’étranger, pour les mêmes heures de travail, les mêmes expertises, les mêmes produits et les mêmes qualités hygiéniques, les coûts des soins dentaires sont 75 % moins chers.

 

La pose d’implant dentaire et les étapes du processus

Avant de choisir la Colombie pour vos implants dentaires, vous avez consulté un dentiste dans votre pays qui a effectué un examen d’évaluation ainsi que de connaître vos antécédents médicaux et dentaires complets, y compris les médicaments que vous prenez, car ils pourraient affecter votre chirurgie ou votre processus de guérison.

Il a examiné votre bouche afin de s’assurer que vous n’aviez aucun problème de santé dentaire à traiter avant la pose de vos implants et évalué de manière approfondie pour déterminer si vous avez des contre-indications ou facteurs de risque.

Puis, il vous a remis le diagnostique ou le devis dentaire qui vous a dressé les cheveux sur la tête ! Vous n’avez pas approuvé ce devis et avez cherché d’autres solutions.

 

La planification avant la pose d’implant dentaire

Notre dentiste en implantation dentaire devrait être en mesure de vous fournir un plan de traitement détaillé dès le premier diagnostique par Internet comprenant un calendrier approximatif de chaque rendez-vous et de chaque intervention chirurgicale. Il devra connaître vos antécédents médicaux et dentaires complets, y compris les médicaments que vous prenez, car ils pourraient affecter votre chirurgie ou votre processus de guérison.

Nous vous demanderons les radiographies panoramiques du dentiste de votre pays, mais dans la plupart des cas, vous aurez de la difficulté à les obtenir. Ainsi, pour arriver à vous donner un diagnostique le plus précis possible, nous vous demanderons de nous envoyer le diagnostique du dentiste dans votre pays (en cachant ses prix) afin de voir si des chirurgies additionnelles sont à prévoir.

Une fois notre diagnostique ou devis d’implant dentaire accepté et une fois votre arrivée en Colombie, la période entre le premier rendez-vous et l’installation de la couronne dentaire finale, la procédure prend habituellement un minimum de cinq mois pour un implant dans la mâchoire inférieure et six mois pour un implant dans la mâchoire supérieure.

Deux interventions chirurgicales sont généralement nécessaires, mais si un os ou un espace est nécessaire, des interventions supplémentaires telles qu’une greffe osseuse dentaire et un comblement du sinus pour implant dentaire seront nécessaires et peuvent prolonger le délai jusqu’à un an au total.

La chronologie de la procédure d’implantation dépend aussi de votre vitesse de guérison, de l’état de l’os de la mâchoire, du type d’implant utilisé, de l’emplacement, du nombre de dents à restaurer et de la technique utilisée pour placer le ou les implants.

Voici les étapes du processus de la pose d’implant dentaire en Colombie :

 

1. Validation du diagnostique d’implant dentaire et réparation

La première étape, une fois arriver en Colombie, consiste à examiner votre bouche afin de valider notre diagnostique initial concernant vos implants dentaires et ensuite faire des tests plus approfondis.

Si la tomographie montre que l’os de votre mâchoire n’a pas assez de volume pour supporter un implant ou si vous n’avez pas une densité osseuse suffisante, une greffe osseuse dentaire peut être nécessaire pour renforcer l’os. C’est souvent le cas lorsqu’une dent est absente depuis longtemps, car la densité osseuse diminue avec le temps lorsqu’il n’y a pas de racine dentaire stimulant l’os de la mâchoire.

Des greffes osseuses peuvent parfois être effectuées pendant la chirurgie pour placer l’implant dentaire, mais les greffes de grande taille (plus d’un implant ou beaucoup de tissus osseux sont impliqués) doivent être réalisées préalablement par une procédure distincte.

Notre dentiste peut déterminer qu’une chirurgie pour l’élévation des sinus est nécessaire après la réalisation de certains tests initiaux. Cela peut sembler alarmant, mais une élévation des sinus est une procédure simple et courante pour de nombreux chirurgiens-dentistes. Il est devenu de plus en plus courant ces dernières années, alors qu’un nombre croissant de personnes choisissent de se faire poser des implants dentaires.

 

2. Première chirurgie et pose de l’implant dentaire

Une fois que notre dentiste a confirmé qu’il y a suffisamment d’os dans votre mâchoire pour supporter le ou les implants, la première intervention chirurgicale peut être faite. Elle consiste à placer le ou les implants dans votre os de la mâchoire, dans l’espace créé par la dent manquante et dure une à deux  heures.

 

L’incision dans la gencive

Tout d’abord, une petite incision est faite dans les gencives pour exposer l’os.

Le guide chirurgical est ensuite placé dans la bouche sur les dents existantes et par-dessus l’espace des dents manquantes pour indiquer où les implants doivent être placés.

En utilisant le guide pour aligner le foret, votre dentiste perce ensuite votre os de la mâchoire en élargissant progressivement le trou jusqu’à ce que sa taille corresponde à celle de l’implant dentaire.

Cette étape est essentielle, car l’os de la mâchoire doit être traité avec beaucoup de précautions pour ne pas endommager les os environnants, les nerfs ni les cavités des sinus.

 

Installation de l’implant dentaire

L’implant est ensuite vissé en place jusqu’à ce qu’il affleure l’os.

Ensuite, le tissu gingival est replié sur l’implant et cousu dans sa position. Cela garantit que la zone est protégée de toute force extérieure, ce qui lui permet de cicatriser et de s’intégrer à l’implant. Ce procédé est connu sous le nom d’ostéo-intégration.

 

Le capuchon de cicatrisation

Capuchon de cicatrisation d'implant dentaireUn capuchon de cicatrisation est vissé dans l’implant. C’est un morceau de métal lisse et arrondi qui guide le tissu gingival dans la guérison, dans la taille et la forme appropriées.

Le capuchon est laissé en place et les gencives ont une semaine pour guérir. De cette façon, vos gencives s’ajusteront autour de la couronne de la même manière que vos dents naturelles. La gencive va cicatriser autour de cette vis pour former l’emplacement qui recevra le pilier et la couronne lors de soins ultérieurs.

Si vous aviez une prothèse partielle amovible avant la pose d’implants, votre dentiste la modifiera afin qu’elle s’adapte sur le capuchon de cicatrisation pendant ce temps.

 

Cicatrisation et croissance osseuse

De nouvelles cellules osseuses se développent sur et autour de l’implant, le fusionnant dans l’os de la mâchoire. Le temps nécessaire à l’intégration complète avec l’os environnant varie d’une personne à l’autre, mais prend généralement moins de six mois.

Une fois ce processus terminé, la deuxième étape chirurgicale ou voyage peut commencer.

 

3. Pose de la couronne dentaire temporaire

La deuxième chirurgie est beaucoup plus rapide, plus simple et moins invasive que la première. Notre dentiste passera une radiographie pour confirmer que l’implant a fusionné avec la mâchoire. Si c’est le cas, la deuxième intervention chirurgicale sera faite.

Une fois que les gencives ont bien cicatrisé contre le capuchon, celui-ci est retiré.

La partie secondaire, donc le pilier, est ensuite vissée dans l’implant à l’aide d’un équipement spécial pour éviter tout détachement. Il fournit la surface nécessaire pour attacher et supporter la couronne provisoire.

Notre dentiste prend ensuite une empreinte de votre pilier ainsi que des dents et des gencives environnantes qui serviront à la fabrication des couronnes finales.

Une fois l’empreinte prise, notre dentiste fixera une couronne provisoire sur le pilier. Elle est fabriqué dans un matériau plus souple que la couronne finale, ce qui lui permet de protéger l’implant des forces de morsure et de mastication pendant le processus de guérison.

 

4. Pose de la couronne dentaire permanente

Après la période d’ostéointégration qui dure de 3 à 6 mois, la nouvelle dent faite sur mesure est cimentée ou vissée sur le pilier. Ceci complète votre sourire et vous permet de continuer à parler et à manger normalement.

En préparation de cette procédure, notre dentiste retire le capuchon de cicatrisation qui était vissé sur l’implant au moment de la pose et le remplacer par un pilier de forme appropriée.

Une fois prête, la nouvelle dent, fabriquée sur mesure, est cimentée ou vissée sur le pilier. Ceci complète votre sourire et vous permet de continuer à parler et à manger normalement.

La couronne est vissée dans l’implant au travers du ou est cimentée sur le pilier. Vous ne pouvez pas enlever une couronne fixe pour le nettoyage.

Le ciment est une bonne option, car il évite d’avoir à insérer un trou de vis dans la couronne. D’autre part, les couronnes vissées sont plus faciles à retirer si votre dentiste a besoin de regarder l’implant dentaire ou à remplacer la couronne.

 

Implant dentaire douleur à la mâchoire

La procédure elle-même n’est pas douloureuse, car elle est réalisée avec une anesthésie locale ou générale (par voie intraveineuse ou par inhalation) afin d’engourdir complètement la bouche.

Cependant, comme dans toute chirurgie invasive, il faut s’attendre à des ecchymoses, à des gonflements, à des saignements et à des douleurs mineures au cours du processus de guérison. La procédure consiste généralement à retirer les dents, à couper des gencives, à percer dans la mâchoire et à insérer un implant.

Cela dit, les patients sont souvent surpris de constater à quel point ils ressentent moins de douleur que ce à quoi ils s’attendaient et disent que la douleur est sensiblement la même que celle ressentie après avoir arrachée une dent ou un traitement de canal.

Pour en savoir plus sur la douleur et comment la soulager, nous vous invitons à lire : À quel point les implants dentaires sont-ils douloureux ?

 

Quels sont les risques d’un implant dentaire ?

Comme pour toute autre intervention chirurgicale, divers facteurs internes et externes sont à l’origine de complications, voire l’échec total d’un traitement. Les implants dentaires ne font pas exception.

Même si cela peut sembler une liste de risques très désagréables, rappelez-vous que les problèmes graves sont rares et que le taux de réussite est de 98 % et plus, à condition de trouver un dentiste de confiance pour faire la chirurgie et prendre soin de vos dents.

Assurez-vous de contacter votre dentiste dès que possible si vous présentez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus afin de prévenir l’échec de l’implant ou au moins éviter de développer des problèmes de santé plus graves.

Voici 5 risques potentiels des implants dentaires :

 

1. Problèmes de sinus

Les sinus peuvent être un défi majeur pour les implants dentaires qui remplacent les dents de la mâchoire supérieure. En plus de la présence de sinus, une qualité et une quantité d’os insuffisantes peuvent rendre difficiles les procédures d’implant dentaire dans cette région.

Pour développer une base osseuse solide, vous devez opter pour un comblement du sinus. Cette procédure soulève l’os existant dans la cavité des sinus afin de créer un espace adéquat pour une greffe osseuse dentaire et par conséquent, créer plus d’os afin de soutenir un implant dentaire.

Cependant, si l’implant dépasse la cavité et rejoint les sinus, une infection ou une inflammation pourrait être causée. Une radiographie ou une tomodensitométrie peuvent facilement détecter ce problème et une intervention chirurgicale corrective peut alors être effectuée.

 

2. Mauvaise intégration de l’os

L’ostéointégration est une union fonctionnelle et structurelle directe entre l’os d’une personne et un implant artificiel. Ce processus a lieu plusieurs mois après la pose de l’implant.

L’échec d’un implant est souvent attribué à l’incapacité de l’os de la mâchoire à fusionner correctement avec l’implant. Un implant est considéré comme un échec s’il est mobile, tombe ou montre des signes de perte osseuse.

Cela peut être dû à plusieurs facteurs, notamment un positionnement incorrect, une densité ou un volume osseux insuffisant, une surcharge, des lésions des tissus environnants, une force externe ou un choc soudain, des implants fracturés ou même une réaction à une anesthésie.

Avant qu’un implant puisse s’intégrer correctement dans un os de la mâchoire, il doit exister un volume et une densité osseux sains. Pour les patients pour lesquels la hauteur, la largeur ou la longueur des os sont insuffisantes, des procédures telles que l’élévation du sinus ou la greffe osseuse peuvent aider à augmenter l’espace et la masse osseuse, mais augmentent considérablement le temps et le coût total du traitement.

 

3. Pose complète immédiate

Dans certains cas, le chirurgien peut décider de procéder à une mise en charge immédiate lors d’une procédure d’implant dentaire.

Cette méthode de traitement se fait en une seule étape dans laquelle la couronne permanente et le pilier sont placés sur l’implant dentaire juste après l’insertion chirurgicale de l’implant dans l’os. Le processus normal comprend deux étapes et donne le temps à l’implant de s’intégrer à l’os et bien se cicatriser avant d’ajouter les composants qui dépassent au-dessus des gencives.

Les avantages de cette méthode, en l’absence de problèmes, incluent moins de soins chirurgicaux, une récupération plus rapide et des temps de traitement plus courts. Cependant, cette procédure rapide et immédiate peut entraîner des complications, car l’intégration de l’implant est incomplète. Notre cabinet dentaire en Colombie n’offre pas cette procédure, mais uniquement celle en deux étapes, en deux voyages.

 

4. Infection bactérienne

Une infection peut arriver lorsqu’une bactérie est présente pendant la chirurgie ou à tout moment après la chirurgie sans une hygiène dentaire appropriée. Cela peut également être causé par le ciment dentaire utilisé pour fixer les couronnes sur les piliers, lorsqu’il s’introduit sous la couronne pendant la cimentation et se coince dans les gencives.

Cette infection ou inflammation de l’os de la gencive autour de l’implant et l’une des complications les plus courantes. Elle peut entraîner une perte osseuse, une défaillance de l’implant et être traité, mais dans la plupart des cas, l’implant doit être retiré.

Il y a des cas où cela ne se produit pas avant plusieurs mois ou plusieurs années après la chirurgie. Les patients diabétiques, les fumeurs, les gencives maigres et ceux qui ont une mauvaise hygiène buccale sont plus à risque de développer une infection.

 

5. Dommages aux tissus et aux nerfs

Les dommages aux tissus entourant l’implant, en particulier les nerfs, sont un autre problème possible, mais rare. Lorsqu’un implant est placé trop près d’un nerf, les patients peuvent ressentir une douleur chronique, des picotements ou un engourdissement de la joue, des gencives, de la langue, des lèvres ou du menton.

L’atteinte nerveuse peut être temporaire ou permanente et il peut être nécessaire de retirer l’implant. Dans presque tous les cas, ce problème est causé par des erreurs commises par un dentiste inexpérimenté.

Comme pour les autres chirurgies invasives, des lésions tissulaires surviendront pendant une procédure d’implant dentaire. Il faut s’attendre à quelques saignements et à des douleurs quelques jours après la chirurgie, mais si la douleur est extrême, si le saignement est excessif ou si elle dure plus longtemps que quelques jours, vous devez contacter notre dentiste.

 

L’importance des spécialistes qualifiés en implants dentaires

Le succès de vos implants dentaires dépend fortement de l’expertise du spécialiste effectuant la procédure. Voici pourquoi il est crucial de choisir le bon professionnel :

  • Expérience et précision : Des spécialistes dentaires expérimentés apportent une richesse de connaissances et de compétences, réduisant considérablement le risque de complications et garantissant la précision à chaque étape de la procédure.
  • Plan de traitement personnalisé : Un dentiste qualifié créera un plan de traitement personnalisé qui prend en compte votre anatomie dentaire unique, vos antécédents médicaux et vos objectifs esthétiques, optimisant ainsi les résultats.
  • Utilisation de technologies avancées : Les professionnels dentaires experts savent tirer parti des dernières technologies dentaires, de l’imagerie 3D pour un placement précis des implants aux dernières avancées scientifiques en matière de matériaux pour vos nouvelles dents.

La décision d’avoir un sourire restauré avec les implants dentaires All-on-4 est une décision collaborative entre vous et votre spécialiste dentaire. Choisir un professionnel dentaire ayant fait ses preuves et une expertise en dentisterie implantaire est primordial pour garantir la longévité et le succès de vos implants dentaires avec un beau sourire fonctionnel qui dure toute une vie.

 


Soins dentaires à l'étranger