Pourquoi l’ostéointégration est-elle nécessaire pour un implant dentaire ?

Pourquoi l’ostéointégration

Un implant dentaire est une tige artificiel insérée dans la mâchoire, qui agit comme une racine dentaire de remplacement. Elle est généralement fabriquée en titane.

Lors de la mise en place d’un implant, l’objectif principal est d’obtenir une intégration étroite et immédiate avec l’os de la mâchoire environnante.

Après une période de cicatrisation, les implants dentaires deviennent ancrés et stables grâce à l’ostéointégration. Il s’agit d’un processus par lequel les cellules de l’os de la mâchoire se développent jusqu’à la surface de l’implant pour le saisir en toute sécurité.

L’ostéointégration se produit sur une période de six semaines à six mois, en fonction de l’emplacement des implants et de la santé de l’os de la mâchoire. Pendant ce temps, des couronnes dentaires provisoires peuvent être installées.

Ainsi, l’ostéintégration est une fusion de l’implant avec l’os qui fournit la base la plus stable et la plus durable pour une gamme complète de restaurations dentaires y compris les couronnes dentaires, les ponts dentaires et les prothèses dentaires.

 

À quoi ressemble un implant dentaire ?

Les implants dentaires ressemblent, se sentent et fonctionnent comme de vraies dents, car ils fournissent un ancrage solide et une structure de soutien semblable à une racine.

La restauration d’implant dentaire se compose généralement de trois composants :

  1. La section remplaçant la racine est une petite vis en titane qui fusionne avec l’os de la mâchoire et fournisse la base pour des couronnes individuelles, des ponts dentaires ou même un ensemble complet de dents comme un All-on-4
  2. La section qui attache l’implant avec la couronne est appelée pilier
  3. La section qui remplace l’extérieur de la dent est la couronne dentaire

 

La biocompatibilité et la solidité des implants dentaires avec l’os

Le titane est un métal accepté par le corps humain et les cellules osseuses se développeront facilement à sa surface.

L’implant dentaire est normalement rendu rugueux ou enduit pour augmenter la zone disponible pour l’ostéointégration.

Le titane est léger et biocompatible. C’est également un matériau très résistant et peut résister à des forces de morsure continuelles.

Le titane est le métal de choix pour les articulations artificielles et de nombreuses autres procédures médicales.

 

La découverte du titane dans l’ostéointégration

L’ostéointégration a été découverte par un chirurgien orthopédiste suédois, le professeur Per-Ingvar Brånemark en 1952.

Afin d’étudier la microcirculation, il avait inséré un tube en titane pour appareil optique dans la patte d’un lapin. Lorsqu’il a essayé de retirer le tube métallique, Brånemark a été surpris de constater qu’il était incapable de séparer le titane de l’os.

Il a défini l’ossésointégration comme une connexion structurelle et fonctionnelle directe entre un os vivant et la surface d’un implant porteur de charge.

 

Préservation de la mâchoire et de la perte osseuse

En général, le taux de réussite des implants dentaires est d’environ 95 %.

Une fois intégrés, les implants dentaires agissent en permanence pour réduire la perte osseuse et préserver la structure de la mâchoire.

En aidant à maintenir une bonne fonction de mastication, les implants exercent des forces naturelles sur la mâchoire pour la maintenir fonctionnelle et saine.

Si un espace est laissé lors de l’extraction d’une dent ou la perte d’une dent, l’os en dessous a tendance à se détériorer en raison du manque de stimulation par la mastication.

La perte ou le rétrécissement osseux peut également survenir avec le vieillissement naturel, les blessures, les maladies des gencives et le port d’une prothèse dentaire conventionnelle. La pression d’une prothèse sur les gencives pendant la mastication réduit l’apport sanguin, ce qui peut également augmenter la vitesse de la perte osseuse.

 

Le succès d’un implant est un mode de vie sain

L’ostéointégration est un processus naturel qui devrait se produire seul, tant que le patient a une bonne santé bucco-dentaire.

Cependant, il existe des conditions et des habitudes qui peuvent interférer avec le processus d’ostéointégration, il est donc important de suivre toutes les instructions de soins post-chirurgicaux.

Les conseils suivants peuvent aider les patients à s’assurer que l’ostéointégration a lieu et que le traitement par implant dentaire est finalement un succès :

  • Choisissez un chirurgien implantaire expérimenté et compétent pour éviter les complications liées à la pose des implants
  • Utilisez tous les antibiotiques prescrits comme indiqué
  • Envisagez l’utilisation d’un bain de bouche antibactérien pour réduire davantage les bactéries dans la bouche
  • Évitez la consommation d’alcool et de cigarettes pendant au moins deux semaines avant le traitement d’implant dentaire et pendant la durée du processus d’ostéointégration. Le tabagisme limite considérablement l’ostéointégration et augmente le risque que les implants ne guérissent pas correctement après leur mise en place, ce qui les rend plus susceptibles d’échouer avec le temps. La nicotine affecte la circulation sanguine et la croissance des cellules osseuses, deux facteurs essentiels à l’ostéointégration.
  • Continuez à vous brosser les dents et à passer la soie dentaire régulièrement pour éviter la carie et l’infection (il convient de noter que le site d’implantation direct doit être évité pendant les premiers jours après la chirurgie)
  • Signalez tout effet secondaire inhabituel dès que possible

 

Le manque d’os

Si un patient n’a pas assez d’os naturel dans la mâchoire, il est possible de construire cette lacune avant la pose des implants dentaires.

L’augmentation osseuse est un terme qui couvre une variété de procédures qui construisent l’os.

Ceci est généralement réalisé grâce à l’utilisation de charges biologiques communément appelées greffes osseuses.

La greffe osseuse dentaire implique l’ajout d’os à la mâchoire afin de fournir une base ferme pour les implants dentaires.

Les matériaux de greffe osseuse peuvent provenir de diverses sources telles que animale, humaine ou synthétique. Ils fournissent tous un excellente base dans lequel le nouvel os se développera.

 

Pourquoi choisir notre clinique dentaire à Cartagena en Colombie ?

Nos dentistes William et Raúl ne sont pas seulement expérimentés et compétents, mais en plus ils sont toujours disponibles en tout temps lors de votre séjour à Cartagena et ils sont agréables dans les relations.

 

Soins dentaires à l'étranger


 

A propos de Claude Lasante 458 Articles
Depuis plusieurs années, je crée des sites web pour les dentistes avec qui je travaille en Colombie afin de permettre d'augmenter mon expertise dans ce domaine et ainsi rédiger des articles et des pages utiles aux gens. De plus, en ayant vécu 5 ans à Cartagena en Colombie m'a permis de connaître la ville, le pays et les gens afin de bien guider les patients ou visiteurs à prendre des décisions bien avisées pour passer un séjour agréable, sécuritaire et satisfaisant dans ce pays d'Amérique du Sud.